AccueilDroitActualité du droitWilliam Nahum nommé membre de la mission justice économique

William Nahum nommé membre de la mission justice économique

William Nahum, président du CIP National, a été nommé par le garde des Sceaux, Éric Dupont-Moretti pour faire partie de la mission ministérielle justice économique présidée par Georges Richelme, président de la Conférence générale des juges consulaires de France. Le Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables a en effet désigné William Nahum, en tant que président de son Comité prévention, pour représenter les experts-comptables, d'ailleurs impliqués bénévolement dans les CIP.
William Nahum nommé membre de la mission justice économique
© DR

DroitActualité du droit Publié le ,

En tant que président du Centre d'Information pour la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) depuis plus de 7 ans et du Comité de prévention de l'Ordre des experts-comptables, William Nahum est un expert de la prévention et œuvre depuis des dizaines d'années pour aider et accompagner les entreprises en difficulté.

Dès le milieu des années 1990, William Nahum a d'ailleurs été à l'origine de la création du premier CIP à Paris (70 CIP territoriaux en 2020). Aujourd'hui, son objectif est de se faire le porte-parole des experts-comptables et des différents représentants de la prévention des difficultés des entreprises, en partie tous membres du conseil d'administration du CIP National, au sein de cette mission.

Dans la période actuelle, les acteurs de la prévention ont un rôle primordial à jouer pour limiter la vague de faillites des entreprises durement impactées par la crise sanitaire et économique. La détection des difficultés, l'orientation adéquate des dirigeants vers les procédures amiables, le décloisonnement des dispositifs de prévention, l'accompagnement psychologique, ... permettront aux dirigeants de se sortir de certaines situations complexes.

La mission justice économique doit rendre son rapport au garde des Sceaux d'ici le 20 décembre prochain. Diverses propositions seront présentées afin d'accélérer et de rendre plus efficace la détection des difficultés et la prévention notamment pour les TPE-PME. L'objectif est d'éviter l'engorgement des Tribunaux de commerce avec une cascade de liquidations sèches.

« A fortiori aujourd'hui, plus les entrepreneurs consulteront un expert de la prévention dans les plus brefs délais, plus ils conserveront leurs chances de sauver leur entreprise. Poser le bon diagnostic, orienter vers les diverses mesures d'aides publiques et trouver des solutions adaptées requiert l'avis d'un spécialiste. De plus, avec le nouveau confinement, l'avenir des entreprises est encore plus incertain et risqué. Dans le même esprit que la mission justice économique, le CIP National est engagé pour informer les dirigeants, prévenir et anticiper la détection des difficultés mais aussi soutenir les chefs d'entreprises qui font face à une situation de crise sans précédent, financièrement et psychologiquement », explique William Nahum.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?