AccueilDroitActualité du droitWidr Pay, un outil de paiement qui vient en aide aux avocats

Widr Pay, un outil de paiement qui vient en aide aux avocats

Créé par John Banner, la start-up Widr, spécialisée dans le paiement et les outils de productivité, lance un nouvel outil digital de paiement en ligne Widr Pay, destiné aux avocats afin de faciliter le paiement de leurs honoraires.
Widr Pay, un outil de paiement qui vient en aide aux avocats
@DR

DroitActualité du droit Publié le ,

Soucieux de venir en aide aux avocats, qui ont vu leur activité et leur trésorerie fortement impactées par la crise sanitaire, leur activité et leur trésorerie, Widr, start-up créée par John Banner en 2019, a développé un nouvel outil dédiée à la profession. La start-up spécialisée dans les solutions numériques pour les avocats vient de lancer Widr Pay, une solution de paiement en ligne, recommandée par le Réseau National des Incubateurs des Barreaux (RNIB). L'objectif est double : lutter contre les impayés et accélérer le paiement de leurs honoraires.

Partenariat avec des cabinets d'avocats innovants

La start-up s'est entourée d'avocats, d'experts-comptables, d'huissiers de justice et de juristes pour concevoir ce nouvel outil, simple et sécurisé, qui permet d'obtenir plus rapidement le règlement des honoraires et donc de disposer d'une trésorerie suffisante chaque mois.

« Si beaucoup de LegalTech leur proposent des outils pour être plus productifs, nous avons souhaité aller un cran plus loin et proposer une solution qui leur permette de répondre efficacement à leurs problématiques financières, aggravées aujourd'hui par la crise. La différence est nette : une fois Widr Pay installé, les avocats récupèrent quasi-instantanément de la trésorerie », précise John Banner, fondateur de Widr Pay.

Fonctionnement

L'application s'installe en ligne rapidement et gratuitement, en inscrivant un IBAN. Le professionnel peut ensuite télécharger ses factures et les envoyer à ses clients en entrant leur adresse mail ou encore intégrer un lien de paiement sur son site de cabinet.

Les clients règlent leurs honoraires par carte bancaire ou par prélèvement SEPA.

Grâce à l'intelligence artificielle, les règlements sont accélérés et parviennent à l'utilisateur en 39 heures en moyenne contre trois mois en moyenne par chèque ou par virement. L'avocat est informé en temps réel de chaque nouveau règlement et son client reçoit un reçu bancaire instantanément après son paiement.

La solution Stripe utilisée sur l'application assure la sécurité des paiements effectués par carte bancaire, prélèvement mais aussi par Google Pay et Apple Pay, dans 135 devises.

Plus d'un million de transactions mensuelles

Widr Pay poursuit l'objectif de dépasser 1 million de transactions par mois d'ici la fin de l'année, en France et aux États-Unis, ses principales zones d'implantation géographiques. Pour ce faire, elle s'appuie sur la recommandation des institutions les plus influentes de la profession dont Praeferentia ou encore le Réseau National des Incubateurs des Barreaux (RNIB).

Widr Pay devient progressivement accessible aux huissiers et aux structures non juridiques (agences web, professions libérales etc).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?