AccueilEntrepriseVie des entreprisesVybe, la néobanque ultra-sécurisée des adolescents

Vybe, la néobanque ultra-sécurisée des adolescents

La néo-banque Vybe, qui s'adresse aux 13-17 ans, place la sécurité au cœur des ses priorités avec un pôle dédié et le recrutement de Sami Mezhoud comme directeur conformité et risques.
Vybe, la néobanque ultra-sécurisée des adolescents
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Afin de prévenir les possibles risques susceptibles de toucher son système d'information ou ses processus et éviter toute exploitation, par des fraudeurs, de failles non détectées, la néobanque Vybe, qui s'adresse aux adolescents, met la sécurité au premier plan.

Consciente que les établissements bancaires sont très exposés aux attaques informatiques ou aux fraudes, Vybe a mis en place un dispositif robuste. Maxence Cornet, CTO et responsable cybersécurité, a implémenté un dispositif évolutif cherchant à anticiper les risques d'intrusion du système d'information de Vybe tout en respectant les règles de conformités bancaires et de données personnelles qui seront supervisées par Sami Mezhoud, directeur du pôle conformité.

La néobanque a également décidé de se faire ponctuellement accompagner par le cabinet d'audit Deloitte pour améliorer plusieurs aspects de son contrôle interne en lien avec la sécurité des systèmes d'information.

Des audits informatiques accrus

Les systèmes mis en place pour protéger Vybe et ses utilisateurs de toute attaque potentielle s'appuient sur deux éléments clés, la robustesse et la fiabilité. En effet, « la sécurité et la protection des données des parents et de leurs adolescents est une exigence de premier ordre. J'ai conçu une architecture robuste et fiable en termes de cybersécurité pour nos systèmes et entrepôts, de sorte à minimiser au maximum les risques d'intrusion. », explique Maxence Cornet.

Vybe a également fait réaliser, durant l'été 2020, un audit informatique de 17 jours. Des audits qui auront une récurrence annuelle, illustration de la volonté de Vybe de perfectionner davantage son infrastructure technique pour optimiser sa capacité à protéger de la meilleure manière possible les informations et données de ses utilisateurs.

Création d'un pôle dédié à la conformité

En juin 2020, Vybe a recruté Sami Mezhoud, expert de la sécurité et de la conformité réglementaire, au poste de Directeur Conformité et Risques et lui a confié la responsabilité d'un pôle dédié à la gestion du risque de fraude et de la conformité. La néobanque opère en tant que prestataire de services de paiement pour le compte de PrePay Solutions (PPS EU), un établissement de monnaie électronique issu d'une joint-venture entre Edenred et Mastercard.

« Vybe a mis un point d'honneur à disposer d'un département dédié aux risques et à la conformité. Mon rôle esrt de mettre en œuvre, en collaboration avec PPS EU, un dispositif robuste de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ainsi que d'assurer la protection des intérêts clientèle et la protection des données personnelles », souligne Sami Mezhoud.

Une offre bancaire qui assure la gouvernance parentale

Avec Vybe, les parents gardent le contrôle de l'activité bancaire de leur enfant, et ce de l'ouverture du compte jusqu'à sa fermeture, en passant par le suivi des dépenses ou la commande gratuite d'une nouvelle carte en cas de perte. Ils peuvent à tout moment bloquer la carte bancaire, agir sur le plafond des paiements ou des retraits ou encore autoriser, ou non, la création de nouveaux bénéficiaires de virements. « Les parents gardent constamment la main sur le compte de leur enfant. C'est un élément de sécurité fondamental. », déclare Vincent Jouanne, CEO de Vybe.

Une surveillance renforcée de la souscription

La néobanque met à point d'honneur à assurer une sécurisation des comptes dès leur ouverture. Ainsi, et afin d'être en conformité avec la réglementation de lutte anti-blanchiment d'argent, l'ouverture d'un compte Vybe pour une personne mineure nécessite plusieurs étapes obligatoires de vérification d'identité. Cette dernière doit envoyer une photo de la pièce d'identité et un selfie vidéo de son parent, deux éléments qui seront ensuite vérifiés par la société Ubble, partenaire de Vybe, puis envoyer une photo de sa propre pièce d'identité et un document permettant de prouver le lien de parenté, comme un livret de famille ou un acte de naissance.

Vybe est ainsi le seul acteur sur le marché à demander autant de documents pour sécuriser et fiabiliser l'ouverture de compte d'un mineur et d'en permettre le contrôle par un adulte. « Les néobanques rendent l'utilisation des services financiers plus facile mais les contrôles doivent rester les mêmes, voire être plus sévères, que pour les banques traditionnelles. La sécurité des adolescents et de leurs parents est au centre de nos préoccupations. », conclut Vincent Jouanne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?