Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Viviane Reding : "Les femmes entrepreneurs incarnent l'avenir..."

le - - Actualité - Interview

Viviane Reding : "Les femmes entrepreneurs incarnent l'avenir..."
World Economic Forum - Viviane Reding, photo Flickr

Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne a lancé le départ du Women Entrepreneurs Exhibition, un événement dedié à l'entrepreneuriat au féminin, qui a lieu durant trois jours, au Parlement Européen de Bruxelles. Lors de son allocution, celle-ci n'a pas manqué de rappeler l'importance du rôle des femmes au sein des entreprises, notamment pour faire face à la crise.

"Lorsqu'un homme accède à de hautes responsabilités, il affirme qu'il pourra surmonter le défi. Lorsqu'une femme se trouve dans la même situation, elle se demande alors si elle en est bien capable", a déclaré Viviane Reding, devant un parterre d'invités venant de nombreux horizons. Ecosse, Italie, Turquie, Pologne ou encore Luxembourg, les organisations féminines d'entrepreneurs étaient en admiration devant celle qui milite depuis tant d'années pour la promotion des femmes dans les conseils d'administration des sociétés cotées en bourse.

Au-delà de ce combat, Viviane Reding a rappelé l'importance pour les femmes de "prendre confiance en elles, d'entreprendre et de transmettre aux autres des valeurs de réussite et de persévérance, notamment auprès des jeunes filles". A ce titre, elle a encouragé les femmes entrepreneurs à s'engager dans un processus de mentorat pour pérenniser leur activité et se développer, mais aussi pour partager leur expérience à d'autres créatrices.

"Les femmes incarnent l'avenir" a-t-elle affirmé, incitant celles-ci à faire preuve de plus de combativité pour casser "le plafond de verre". A la suite de son intervention, Viviane Reding a rejoint les invités, responsables et porte-paroles des organisations de femmes entrepreneurs, afin de poursuivre la réflexion concernant le Plan Européen sur l'entrepreneuriat, récemment lancé par Bruxelles.

Focus sur le Plan Européen en faveur de l’entrepreneuriat

La Commission Européenne a lancé un plan pour stimuler l’entrepreneuriat en Europe. A travers des mesures proposées en faveur des femmes, des jeunes, des personnes âgées, des immigrés ou encore des chômeurs, l’Europe souhaite développer et encourager la création d’entreprise.

Chaque année, les entrepreneurs, et en particulier les dirigeants de petites entreprises, sont à l'origine de la création de quatre millions de nouveaux emplois en Europe. Mais l'Union européenne reste encore en retard par rapport à ses concurrents en matière d'esprit d'entreprise et en terme de création d’emplois. A ce jour, seuls 11 % des Européens sont des entrepreneurs, alors que près de 40 % souhaiteraient être leur propre patron. Aux États-Unis et en Chine, cette proportion s'élève à plus de 50 %.

Cette réticence relative à créer de nouvelles entreprises doit disparaître si l'Europe veut renouer avec la croissance. Pour encourager ce changement, la Commission a mis en place un plan d’action qui consiste notamment à améliorer l'accès aux financements en créant un marché européen du micro-financement et en simplifiant les règles fiscales pour les investissements privés directs. Elle souhaite également intégrer l'éducation à l'entrepreneuriat dans les programmes scolaires en permettant aux jeunes de vivre au moins une expérience dans ce domaine avant de quitter l'école secondaire. Concernant les délais nécessaires pour créer une entreprise, là encore des efforts seront consentis pour permettre aux créateurs d’entreprise d’obtenir toutes les autorisations requises de façon simplifiée.

Des programmes  d’accompagnement seront progressivement mis en place pour guider, conseiller et soutenir les publics cibles, renforcés également par des formations adaptées et un service de tutorat pour leur permettre de « réseauter » avec leurs pairs. Du côté de l’économie numérique, les ventes transfrontalières en ligne seront facilitées, l’Europe espère ainsi simplifier les démarches de création, vente ou de transmission des entreprises de ce secteur. Enfin, une deuxième chance sera donnée aux entrepreneurs honnêtes, dont la première création a fait l’objet d’une faillite.

Vers une harmonisation Européenne

La Commission va travailler en étroite collaboration avec les États membres, les organisations professionnelles et les parties intéressées afin d’établir une feuille de route pour concrétiser ces propositions. A ce jour, le soutien apporté aux entrepreneurs varie considérablement d'un pays de l'UE à l'autre. La Commission envisage de partager des bonnes pratiques et de coordonner les efforts afin d’arriver progressivement à une harmonisation européenne.






 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer