AccueilDroitVillepinte : nouvel incident à la prison, le personnel cesse le travail

Villepinte : nouvel incident à la prison, le personnel cesse le travail

Le personnel de l'unité médicale de la maison d'arrêt de Villepinte (Seine-Saint-Denis), où un ophtalmologue a été violemment agressé par un détenu début janvier, a exercé dernièrement son droit de retrait après un nouvel incident.
Villepinte : nouvel incident à la prison, le personnel cesse le travail
Photo Stock Xchng

Droit Publié le ,

L'incident a eu lieu "entre un détenu et une préparatrice en pharmacie", qui a été "menacée verbalement", a indiqué une secrétaire médicale, qui souhaite rester anonyme. "S'il n'y avait pas eu la grille de la cellule, il l'aurait alpaguée", a-t-elle précisé, ajoutant que ce détenu "violent et récalcitrant" avait "clairement annoncé son intention de +casser la gueule+ à quelqu'un du service médical".

Les 15 soignants du service ont décidé mardi d'exercer leur droit de retrait. "Les détenus qui doivent recevoir des médicaments n'ont pas leur traitement", a souligné Blaise Gangbazo, de la CFTC-Justice. Le personnel de l'unité médicale, qui réclame la présence d'un surveillant supplémentaire lors des soins, avait déjà exercé son droit de retrait après l'agression le 7 janvier d'un ophtalmologue, blessé au visage et à l'œil par un détenu muni d'un demi-ciseau affûté. Ce détenu a été mis en examen le 10 janvier pour tentative d'assassinat.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?