AccueilActualitéVie privée, vie professionnelle : un équilibre fragile

Vie privée, vie professionnelle : un équilibre fragile

Selon une étude menée par le spécialiste des accessoires informatiques Targus, 40 % des Français estiment que leur entreprise ne prend pas assez en compte l'équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle. Seulement une entreprise sur quatre encourage activement le télétravail et fournit les accessoires numériques
Vie privée, vie professionnelle : un équilibre fragile
© D.R.

Actualité Publié le ,

Alors que l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle a toujours été l'un des plus difficiles à mettre en place, une nouvelle étude prend le taureau par les cornes et expose les difficultés que rencontrent les salariés de sept pays différents à le créer. Cette étude, menée par Targus, a été réalisée par OnePoll auprès de 7 000 salariés hommes et femmes âgés entre 18 et 55 ans provenant du Royaume-Uni, de France, des Pays-Bas, d'Espagne, d'Afrique du Sud, de Suède et de Finlande.

De fait, 13 % des employés français et anglais ressentent un manque de soutien et de sensibilité de la part de leur entreprise par rapport à leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. à l'opposé, 34 % des sondés espagnols estiment que leur entreprise respecte leur style de vie.

Conséquence directe de ce manque d'équilibre : 52 % des Européens actifs peinent également à concilier activité professionnelle et exercice physique. 43 % d'entre eux citent le manque de temps comme raison principale et 9 % le stress.

« Comme les employés de tous âges et de toutes générations sont de plus en plus soucieux de leur santé, les modes de vie actifs jouent un rôle important dans leur vie quotidienne, explique Lisa O'Keeffe, Head of Engagement chez Targus. Mais les entreprises doivent encourager davantage des styles de vie plus sains et plus flexibles, en mesure d'avoir un impact clé sur leur business. En effet, si les dirigeants veulent attirer et garder leurs talents, il est important qu'ils évaluent régulièrement leur espace et leurs conditions de travail pour s'assurer qu'ils s'adaptent aux nouvelles tendances de demain. »

Au cœur de cet équilibre entre privé et professionnel se trouve le télétravail. En moyenne 13 % des travailleurs européens indiquent que leur que leur entreprise n'autorise toujours pas le télétravail, et 18 % admettent qu'il est « autorisé » mais pas « encouragé ».

En France, 24 % des employés français disent le télétravail encouragé par leur entreprise qui leur fournit des outils numériques, smartphones, tablettes ou ordinateurs portables, pour pouvoir travailler n'importe où. Ce chiffre ne s'élève qu'à 12 % aux Etats-Unis. En parallèle, 45 % des sondés français affirment que leur entreprise n'offre pas un espace de travail confortable et convivial, avec des équipements récents et technologiques comme des bureaux assis/debout, des sièges modulables, des écrans ajustables …

« Le monde du travail est en train de changer. Les employés de tous les secteurs s'attendent à une expérience de travail plus souple et plus enrichissante, qui ne repose pas uniquement sur des horaires stricts du lundi au vendredi entre 9h et 17h, ajoute Lisa O'Keeffe… Cependant, les espaces de travail ne semblent pas adaptés à ce changement, avec des cultures en internes pas encore prêtes à adopter la souplesse que les employés recherchent et apprécient aujourd'hui. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?