AccueilDroitVers une politique pénitentiaire rénovée

Vers une politique pénitentiaire rénovée

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a récemment exposé, à la prison des Baumettes à Marseille, sa vision d'une nouvelle politique pénitentiaire.

Droit Publié le ,

Dès l'été dernier, 650 000 € avaient été débloqués pour les Baumettes, a assuré la ministre. Ces fonds ont permis de "commencer le programme de rénovation de trois cellules par jour" et, depuis, un "complément a été apporté". Mais, a-t-elle déploré, "la détérioration qu'on a laissé s'aggraver coûte aux finances publiques". En matière immobilière, Mme Taubira a rappelé que des programmes de construction et rénovation étaient lancés en urgence, aux Baumettes comme dans d'autres établissements anciens qui devaient être fermés, d'autres projets s'inscrivant à plus long terme. La garde des Sceaux a insisté sur "l'architecture" des prisons, qui doit être réfléchie, adaptée notamment à l'organisation de la journée des détenus et au travail du personnel. Elle a aussi rappelé son combat pour le recours aux peines alternatives à l'incarcération, en particulier pour les courtes peines qui, selon elles, "génèrent de la récidive" plus qu'elles ne règlent les problèmes. Travail d'intérêt général, bracelet électronique, liberté conditionnelle, placement extérieur... Autant de mesures qui, selon elle, sont efficaces "à la fois pour la lutte contre la récidive et pour la réinsertion des détenus".

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?