Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Vers des cartes bancaires plus durables

le - - Actualité

Vers des cartes bancaires plus durables
@ DR

En plein tournant environnemental, Mastercard s'est associée à des acteurs du secteur de l'industrie dans le développement d'un programme encourageant la fabrication de cartes bancaires « durables » par tous les émetteurs dans le monde. Pour ce faire, un nouveau répertoire des matériaux recyclables ou biosourcés et fournisseurs de produits de cartes de paiements durables a été élaboré pour aider toutes les institutions financières à faire le choix du durable, tout en favorisant l'innovation.

Les offres de cartes de paiements durables de Mastercard sont désormais proposées aux consommateurs et disponibles dans plus d'une douzaine de pays.

60 partenaires dans une douzaine de pays

Aussi, plus de 60 institutions financières ont commencé à émettre des cartes conçues avec des matériaux approuvés, fabriqués à partir de plastiques recyclables, biosourcés, sans chlore, dégradables et récupérés dans les océans.

Parmi ces institutions, on peut citer le Crédit Agricole en Italie, la Mauritius Commercial Bank ou encore Santander, qui commencera bientôt à émettre ce type de cartes. Grâce à ce répertoire, les banques seront en mesure de s'informer sur ces alternatives, d'entrer en contact avec les fabricants de cartes et, à terme, de renforcer leurs propres objectifs de durabilité en mettant en œuvre un changement d'ordre systémique sur toute leur chaîne d'approvisionnement.

Cette initiative marque un jalon important d'un effort pluriannuel, lequel conduira au lancement du système mondial de certification de Mastercard destiné à approuver les cartes qui répondent aux critères de durabilité. Elle s'appuie plus particulièrement sur le Greener Payments Partnership (GPP), un partenariat lancé en 2018 qui unit Mastercard et les fabricants de cartes – à savoir Gemalto, Giesecke+Devrient et Idemia. Son rôle vise à établir de meilleures pratiques environnementales et à réduire l'utilisation du PVC non recyclé dans la fabrication des cartes.

6 milliards de cartes produites par an

En effet, sur les six milliards de cartes de paiement produites chaque année, la majorité est en PVC. Ces cartes sont en moyenne remplacées tous les trois ou quatre ans : jetées, on les retrouve dans les décharges du monde entier.

« Notre objectif est simple : nous souhaitons aider les banques à proposer aux consommateurs des cartes plus écologiques. Nous prenons à cet égard des mesures concrètes pour y parvenir. De cette manière, tout le monde en profite : l'environnement, les entreprises et les consommateurs dont les besoins évoluent », explique Ajay Bhalla, président du département Cyber & Intelligence de Mastercard. « Nous sommes ravis de voir nos efforts porter leurs fruits dans de nombreuses régions du monde et espérons que d'autres entreprises se joindront à nous ».

Mastercard continue d'investir dans de nouvelles technologies et ressources afin d'enrichir le marché mondial de connaissances en faveur de la durabilité dans le domaine du paiement. Le Global DigiSec Lab de Mastercard au Royaume-Uni, qui s'efforce d'optimiser les investissements en matière d'innovation et de sécurité des produits, a investi dans une technologie qui analyse la composition matérielle d'une carte pour en évaluer la durabilité environnementale. Pour finir, le Lab investit dans la recherche universitaire de pointe relative à la mise en œuvre de modes de recyclage écologiques des cartes en plastique existantes.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer