AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisValérie Pécresse : « il y a urgence » à équiper en masques les agents des transports d'Ile-de-France

Valérie Pécresse : « il y a urgence » à équiper en masques les agents des transports d'Ile-de-France

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a demandé à ce que les opérateurs publics de transport puissent être équipés en masques, se disant prête à en mettre à disposition des entreprises si elles n'en ont pas ou à les aider à s'en procurer.
Valérie Pécresse : « il y a urgence » à équiper en masques les agents des transports d'Ile-de-France
@ DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

« Il y a urgence à pouvoir équiper les agents qui sont en contact du public, parmi lesquels évidemment les agents des sociétés de transport », a expliqué Valérie Pécresse, rappelant que « sans transports, les services essentiels de notre pays ne fonctionneront plus ».

« J'ai demandé au Gouvernement de pouvoir les équiper », a expliqué la présidente de la région Ile-de-France et présidente d'Ile-de-France Mobilités, l'autorité régionale des transports.

« Si le Gouvernement donne cette autorisation, la région est prête à aider les sociétés de transport à s'en procurer. (...) J'ai proposé que la région participe et fournisse les masques qui manqueraient pour qu'on puisse équiper très rapidement tous les agents des sociétés de transport qui sont en contact du public », a-t-elle ajouté.

Les opérateurs de transport public dans la région, la SNCF, la RATP, Transdev, Keolis et les plus petites sociétés du réseau Optile des bus de grande couronne, pourraient notamment commander des masques par le biais de la centrale d'achat régionale.

La région Ile-de-France, qui a commandé 30 millions de masques, en « a reçu 6 millions depuis deux semaines », dont la moitié a été distribuée aux soignants et aux Ehpad et l'autre moitié « a été donnée aux maires et aux départements pour faire fonctionner tous les services publics de proximité », relève Valérie Pécresse. « On va continuer d'en recevoir régulièrement, et donc je peux consacrer une partie des masques que je vais recevoir à l'équipement des services publics de première nécessité », dont les transports et aussi les forces de l'ordre.

« Les masques sauvent des vies », a souligné la présidente, qui veut faire de l'Ile-de-France, qui compte plus d'un tiers des personnes décédées du covid-19 en France, « un territoire prioritaire ». Après avoir vu leurs masques réquisitionnés ou les avoir donnés aux soignants, les opérateurs se sont donc mis à s'en procurer à nouveau.

Ainsi, si les stocks de masques de la RATP ont été réquisitionnés par l'Etat pour les distribuer aux personnels médicaux, le groupe a, depuis, racheté des masques chirurgicaux. De nouvelles commandes de masques chirurgicaux ou alternatifs en tissu ont également été lancées, « en ligne avec la recommandation des médecins du travail ».

L'opérateur Transdev, qui avait donné ses masques, est également en train d'en acheter et d'en récupérer ». Enfin, la direction de la SNCF indique de son côté « continuer à suivre avec une extrême attention l'évolution des recommandations des autorités sur le sujet, et donc à faire évoluer son dispositif actuel qui prévoit déjà des masques pour certains personnels ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?