AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisUne ville vote une aide de 20 000 euros aux grévistes

Une ville vote une aide de 20 000 euros aux grévistes

La ville de Tremblay-en-France a voté une aide de 20 000 euros "pour soutenir financièrement les grévistes" de l'usine PSA Peugeot-Citroën d'Aulnay-sous-Bois, a annoncé son député-maire François Asensi.
Une ville vote une aide de 20 000 euros aux grévistes

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Cette subvention a été adoptée par le conseil municipal "à l'unanimité des membres du conseil municipal, dans leur diversité politique", a précisé M. Asensi. "Tremblay-en-France est la première ville du département à délibérer pour soutenir le fonds de solidarité de la Bourse départementale du travail. Elle signifie son plein soutien à la mobilisation des salariés de PSA-Aulnay", a-t-il affirmé. L'usine, qui doit fermer en 2014 dans le cadre d'un vaste plan de restructuration prévoyant la suppression de 8 000 emplois auxquels s'ajouteront 1 500 départs naturels non remplacés, est paralysée depuis le 16 janvier en raison d'une grève à l'appel de la CGT, rejointe par SUD et des militants CFDT.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?