AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisUne ville vote une aide de 20 000 euros aux grévistes

Une ville vote une aide de 20 000 euros aux grévistes

La ville de Tremblay-en-France a voté une aide de 20 000 euros "pour soutenir financièrement les grévistes" de l'usine PSA Peugeot-Citroën d'Aulnay-sous-Bois, a annoncé son député-maire François Asensi.
Une ville vote une aide de 20 000 euros aux grévistes

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Cette subvention a été adoptée par le conseil municipal "à l'unanimité des membres du conseil municipal, dans leur diversité politique", a précisé M. Asensi. "Tremblay-en-France est la première ville du département à délibérer pour soutenir le fonds de solidarité de la Bourse départementale du travail. Elle signifie son plein soutien à la mobilisation des salariés de PSA-Aulnay", a-t-il affirmé. L'usine, qui doit fermer en 2014 dans le cadre d'un vaste plan de restructuration prévoyant la suppression de 8 000 emplois auxquels s'ajouteront 1 500 départs naturels non remplacés, est paralysée depuis le 16 janvier en raison d'une grève à l'appel de la CGT, rejointe par SUD et des militants CFDT.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?