AccueilActualitéUne planète surexploitée

Une planète surexploitée

Actualité Publié le ,

Le XXIe siècle verra l'espèce humaine confrontée à l'épuisement de certaines ressources naturelles de la planète. La population mondiale dépassera cette année sept milliards d'habitants et devrait atteindre neuf milliards d'ici 2050. Qui plus est, stimulée par le progrès technologique, la consommation individuelle est également en hausse. Il en résulte une exploitation, de plus en plus effrénée, de ce que la nature a mis des millions d'années à constituer. C'est ainsi que, selon l'ONG SOS-Planète, nos réserves d'argent, or et zinc seront épuisées avant 2030, celles de cuivre, pétrole et uranium avant 2050, celles de fer, gaz naturel et platine avant 2100, celles d'aluminium, charbon et cobalt avant 2060, etc. D'autres ressources sont en voie de raréfaction. C'est le cas de l'eau, dont la quantité disponible par habitant et par an a été divisée par deux ces trente dernières années. La consommation annuelle d'eau de l'humanité atteint maintenant quatre milliards de mètres cubes, dépassant les capacités de renouvellement des nappes phréatiques. D'autre part, la production alimentaire nécessite des surfaces croissantes consacrées à l'agriculture et à l'élevage. Or, le quart des terres émergées du globe est menacé de désertification. Selon le magazine Géo, la superficie des terres dégradées a augmenté en vingt ans de l'équivalent des terres agricoles des états-Unis. L'ONG WWF (World Wildlife Fund) vient de publier un rapport mesurant notre empreinte écologique, c'est-à-dire la surface et le volume d'eau nécessaires pour produire les ressources consommées par la population mondiale et absorber les émissions de gaz carbonique. Le WWF estime que cette empreinte dépassait de 50 % la biocapacité de la Terre en 2008. L'humanité ne peut continuer à vivre à crédit, en dilapidant sans compter son capital naturel. La Conférence Rio + 20 qui s'ouvre dans trois semaines aura la lourde tâche de proposer à la communauté internationale des pistes d'actions pour réorienter notre consommation dans une optique de développement durable et instaurer une gouvernance équitable des ressources.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?