Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Une place en crèche en 2014, c'est possible !

le - - Actualité - Informations générales

Une place en crèche en 2014, c'est possible !
Home page de maplaceencreche.com

Chaque parent a connu, connaît, ou connaîtra les affres de la garde de ses jeunes enfants. En 2014, au moment où les parlementaires revoient les textes pour s'assurer de l'égalité Homme/Femme, comment concilier sa vie professionnelle et l'épanouissement de nos chères têtes blondes ?

Malgré les efforts des Collectivités Locales, les crèches publiques n'arrivent pas à satisfaire la demande de parents toujours plus nombreux. Elles sont contraintes d'appliquer des filtres drastiques pour attribuer les places disponibles, en fonction de critères sociaux légitimes.

Beaucoup de jeunes parents, dont le salaire les placent au dessus des seuils, en sont exclus. Leurs revenus ne leur permettent pas pour autant de financer un emploi à plein temps de "nounou à domicile". Alors ils se débrouillent... Les grands parents sont mis à contribution ; La "nounou" fait ce qu'elle peut ; Des absences au bureau ; La course dans les transports... 

Pourtant des solutions existent. Nous avons rencontré Tanguy Desandre qui a créé Maplaceencreche, en 2010.

AP. Tanguy Desandre, pouvez-vous nous présenter Maplaceencreche ?

M Tanguy Desandre : Maplaceencreche est une véritable révolution dans le monde des crèches. Fédérant un réseau de plus de 820 crèches inter-entreprises, Maplaceencreche est en mesure de répondre à toutes les demandes de parents-salariés à la recherche d’une place pour leur enfant.

Ce service unique et gratuit permet aux parents de trouver facilement une place proche de chez eux, ou de leur lieu de travail, parmi les 2 000 à 3 000 places en Crèches inter-entreprises disponibles en France.

Nous avons mis en place des partenariats avec la plupart des réseaux de crèches comme Les Petits Chaperons Rouges, Baboune, La Maison Bleue...

AP. A qui s'adresse ce service ? Faut-il nécessairement être salarié d'une Grande Entreprise pour en bénéficier ?

TD. En 3 ans, plusieurs centaines d’enfants ont été accueillis en crèche grâce à Maplaceencrèche. De plus en plus d'entreprises nous font confiance. Nos clients sont aussi bien des cabinets d'avocats, ou d'expertise comptable, des PME. Nous avons récemment signé avec une Grande Entreprise du CAC 40. L'intérêt de ce service est qu'il est ouvert à tous les salariés.

Avec chaque année plus de 800 000 naissances, la France doit faire face à une recrudescence de demandes de places en crèche.

L’égalité Hommes/Femmes au travail est aussi au coeur des débats parlementaires, avec pour objectif de faciliter le retour des mères en entreprise et de soulager les parents-salariés pour qu’ils s’épanouissent aussi bien professionnellement que dans leur vie de famille.

Pour que chacun puisse bénéficier d’une place en crèche pour son enfant, depuis 2003, les Gouvernements successifs ont pris des dispositions qui facilitent le financement des places. La France compte en 2014, plus de 1000 crèches d'entreprises, dans lesquelles un grand nombre de place restent vacantes par manque d'information.

AP. Comment faire appel à votre service ?

TD. Le parent-salarié d'une entreprise peut bénéficier du service en faisant la demande sur le site www.maplaceencreche.com. Notre équipe prend immédiatement contact avec la famille pour identifier leur besoin.

Les démarches à entreprendre avec l’entreprise peuvent être effectuées directement par les parents ou par l’un de nos conseillers. Dès l’accord de leur employeur, Maplaceencrèche leur propose une place au plus près de chez eux, sur le trajet domicile-travail ou proche de leur lieu de travail.

AP. Quelle accueil recevez-vous de la part des entreprises ? Dans le fond, vous leur proposez des charges supplémentaires.

TD. Les dispositions réglementaires amenuisent considérablement la charge nette supportée par l'entreprise. Pour une place en crèche en région parisienne, elle est de l'ordre de 2500 euros par an. Cette charge reste objectivement très raisonnable en comparaison de ce qu'apportera un collaborateur motivé et disponible.

Il faut savoir qu'un salarié en congé parental ou absent coûte cher à l'entreprise. Il faut le remplacer, engager des frais de recrutement et de formation du nouveau collaborateur. Cela engendre souvent une perte de productivité. En finançant une place en crèche pour son collaborateur, l'entreprise fait l'économie d'une réorganisation et montre à ses salariés qu'elle compte sur eux, et qu'ils peuvent compter sur elle.

Pour répondre à votre question. Les Chefs d'Entreprises et les DRH comprennent très vite l'intérêt de cet investissement sur leurs collaborateurs. Leur accueil est en général excellent !

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.maplaceencreche.com

 






Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer