AccueilVie des entreprisesUne pièce de théâtre qui lève le tabou du burn-out

Une pièce de théâtre qui lève le tabou du burn-out

Dans un contexte de crise où plus de deux tiers des salariés se sentent potentiellement concernés par le burn-out, comment aider les acteurs du monde du travail à s'emparer de cette problématique préoccupante ? Compléter le management bienveillant à une prévention efficace selon Norbert Mouyal qui a écrit et mis en scène la pièce de théâtre : "Bien Naître au Travail - l'Histoire de Nelly".
Une pièce de théâtre qui lève le tabou du burn-out
© DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

L'enquête « Santé et bien-être au travail des salariés français » menée par BPI Group en février 2019 révèle que 63 % des Français se disent potentiellement concernés par le burn-out, soit parce qu'ils en ont déjà vécu un par le passé (17 %), soit parce qu'ils craignent d'en vivre un « prochainement » (12 %), soit parce qu'ils pensent y être confrontés « un jour » (34 %).

Des chiffres assez terrifiants qui n'ont certainement fait qu'empirer depuis la crise Covid et la généralisation du télétravail. La nécessité d'informer et de prévenir l'épuisement professionnel ce fait donc sentir.

Pour ce faire, Norbert Mouyal propose d'assister à l'adaptation sur les planches du livre témoignage d'Aude Selly "Quand le travail vous tue. Histoire d'un burn-out et de sa guérison" (Ed.Maxima, 2013) qui rappelle, avec toute la force de l'impact émotionnel, la réalité des enjeux et la nécessaire prise en compte de l'humain, celle qui impacte tout autant la performance et peut affecter le bien être.

« Avec "Bien Naître au Travail", je veux oeuvrer pour une meilleure qualité de vie au travail en incitant à agir de manière préventive sur les risques psychosociaux. Les dirigeants, les managers et les collaborateurs peuvent l'utiliser pour lutter contre les maux et même les suicides dus à l'épuisement professionnel », souligne Norbert Mouyal.

Très efficace, et parce qu'elle peut être jouée partout, cette pièce est un puissant outil théâtral au service de la prévention des risques psychosociaux dans chaque entreprise.

« Une pièce saisissante par la justesse des mots… une belle entrée en matière pour se dire et nommer les maux qui touchent tant d'entreprises. A voir absolument », témoigne Stéphane Diebold, président de l'Association française pour la formation en entreprise et les usages numériques (AFFEN).

Elle sera jouée par les comédiennes Myriam Allais et Anne-Sophie Garrigues à Paris le jeudi 30 septembre à 19h et les mardis 16, 23 et 30 novembre prochains à 21h, au Théâtre Darius Milhaud.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?