AccueilImmobilierUne inflation des coûts de Roland-Garros ?

Une inflation des coûts de Roland-Garros ?

Deux conseillers de Paris, Yves Contassot (EELV) et David Alphand (dissident UMP) affirment que les travaux d'extension de Roland-Garros sont désormais estimés à 340 millions d'euros par la Fédération française de tennis (FFT).
Une inflation des coûts de Roland-Garros ?

Immobilier Publié le ,

" Selon David Alphand, élu du 16e arrondissement, lui aussi hostile au projet, ce nouveau chiffre a été mis sur la table lors d'une réunion du comité directeur de la FFT. Cette dernière "ne souhaite pas réagir" à cette information. Le montage financier de la FFT prévoyait un coût de 273 millions d'euros, financé à 88 % par la fédération via ses fonds propres (85 millions d'euros), et le recours à l'emprunt (148 millions d'euros, garantis à moitié par la mairie de Paris).

Le solde, c'est-à-dire 40 millions d'euros, devant "être financés grâce à l'obtention de subventions publiques dont une de 20 millions d'euros de la Mairie de Paris", selon le site internet de la concertation sur le projet. M. Contassot donne plusieurs explications à l'explosion des coûts qu'il dénonce : "Il y a eu une minoration initiale du coût pour faire passer la pilule au comité directeur, dont beaucoup de membres souhaitaient déménager le stade à Versailles.

Rester en-dessous de la barre des 300 millions permettait en outre de ne pas être obligé de saisir la commission nationale du débat public". La crise compliquerait encore l'équation financière de la FFT, en rendant les banques plus prudentes et les collectivités plus économes. Après l'avenant voté récemment par le Conseil de Paris, le projet prévoit de faire passer le site de 8,5 à 12,5 ha, pendant le tournoi, au lieu de 14 ha, en utilisant une partie des serres d'Auteuil.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?