AccueilDroitUne caissière licenciée pour une erreur de virgule

Une caissière licenciée pour une erreur de virgule

Une hôtesse de caisse a réclamé le 10 janvier devant la justice que son licenciement, prononcé en mai après une erreur de virgule au moment de traiter le bon de réduction d'une cliente, soit déclaré "sans cause réelle et sérieuse".
Une caissière licenciée pour une erreur de virgule
Vinaccia Integral Design - Caisse enregistreuse, Photo Flickr

Droit Publié le ,

Les faits remontent au 26 mars 2012, quand une caissière du Simply Market de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) enregistre un bon de réduction de 0,60 € présenté par une cliente. La virgule mal placée fait alors bénéficier la cliente d'une réduction de 60 euros. A la suite de cette erreur de caisse, l'employée, qui travaillait depuis douze ans dans ce supermarché et qui bénéficiait du statut de salariée handicapée, a été mise à pied et licenciée pour "faute grave" le 9 mai. La caissière a saisi le 10 janvier 2012 le conseil des prud'hommes de Saint-Germain-en-Laye. Son avocat, Me Christophe Bastiani, assure que la cliente qui avait présenté le bon de réduction à l'origine de l'erreur "était prête à rembourser". La salariée, qui est toujours en recherche d'emploi, a notamment réclamé à son ancien employeur 40 000 € de dommages et intérêts. Le conseil des prud'hommes doit rendre sa décision le 7 mars.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?