AccueilActualité du droitUne bourse privée pour financer la formation de 100 avocats au métier de mandataire sportif

Une bourse privée pour financer la formation de 100 avocats au métier de mandataire sportif

A l'occasion du dixième anniversaire de la loi de modernisation des professions juridiques octroyant le droit aux avocats d'exercer l'activité de mandataire de sportifs, l'EDHEC Augmented Law Institute et ses partenaires, CapFinances, Maître Sèverine Audoubert et Maître Badou Sambagué offrent à 100 avocats en exercice la possibilité de suivre une formation en ligne Avocat Mandataire Sportif, intégralement financée par une bourse privée d'augmentation.
Une bourse privée pour financer la formation de 100 avocats au métier de mandataire sportif
© DR

DroitActualité du droit Publié le ,

Cette opération s'inscrit dans un objectif de “Career Skilling”, un des axes de travail majeur de l'EDHEC en matière de legal talent management, dont le modèle de trajectoires juridiques (carrière verticale, diagonale, horizontale et circulaire) vise à développer les carrières des professions du droit.

Une formation courte, intensive et pratique

Tout avocat en exercice a jusqu'au 21 juin inclus pour postuler à la bourse d'augmentation délivrée par l'EDHEC Augmented Law Institute, institut pionnier de recherche et de formation en droit et management de l'EDHEC Business School, et financée par Capfinances, courtier en gestion de patrimoine, afin de bénéficier gratuitement d'une formation en ligne au métier d'Avocat Mandataire Sportif.

Composé de 7 modules vidéo, ce cours intensif d'une durée de 14h, dotera l'avocat des legal skills et business skills utiles à l'accompagnement juridique des professions du sport.

Une bourse privée d'augmentation pour soutenir le développement de carrière de l'avocat

Pour marquer son engagement fort en faveur de la transformation et de l'augmentation des métiers du droit ainsi que son soutien aux avocats dont l'activité a parfois souffert de la crise sanitaire, l'EDHEC Augmented Law Institute s'appuie sur un dispositif de financement innovant : une bourse privée d'augmentation attribuée aux 100 premiers candidats par Capfinances.

« Depuis toujours, nous accompagnons des sportifs professionnels dans la gestion de leur patrimoine. Nous sommes également présents aux côtés des avocats depuis plus de 10 ans sur Paris, notamment en soutenant l'association "Sports Au Barreau" (SPAB) depuis 3 ans. Fort de cette expérience, nous sommes devenus un partenaire privilégié des Avocats Mandataires Sportifs en apportant notre savoir-faire et notre expertise patrimoniale. C'est pourquoi, soutenir la Bourse Privée Académique/Avocat Augmenté de l'EDHEC Augmented Law Institute est une évidence. Chez Capfinances, nous avons la conviction que ce programme de formation peut aider les avocats à améliorer leur savoir-faire », explique Marc Coplo, mandataire intermédiaire d'assurance pour Capfinances.

Evolution de la profession d'avocat : nouvelles voies

Cette opération repose sur plusieurs constats effectués par l'EDHEC et ses partenaires sur les transformations de la profession d'avocat.

Avec l'essor de nouveaux métiers, créés notamment dans le sillage d'une digitalisation à grande vitesse (par exemple, les consultants en données personnelles) ou encore l'avènement de l'éthique, et qui répondent à une demande croissante des organisations, les avocats font face à de nouvelles formes de concurrence. Or, si ces dernières gagnent du terrain, les diplômés du Barreau, à qui la loi du 28 mars autorise l'exercice de la mission de fiduciaire, bénéficient, de fait, de champs d'intervention très vastes parfois inexplorés. Faire connaitre l'étendue de leur périmètre d'action aux avocats est d'ailleurs l'un des objectifs poursuivis par Maître Sèverine Audoubert, avocate internationale partenaire du programme, à travers ses différences fonctions dont celle de présidente de la Commission Ouverte « Nouveaux Métiers du Droit » au Barreau de Paris.

Mais l'investissement de ces nouveaux métiers requiert une expertise, voire un intérêt réel, pour le secteur convoité. Maître Badou Sambagué, avocat mandataire sportif à BS Law Paris, inscrit au Barreau de Paris et membre de l'ADAMS (Association des Avocats Mandataires Sportifs), également partenaire de l'opération, explique sa méthode pour apporter la sécurité juridique recherchée par ses clients : « mettre le sportif au centre du jeu, grâce à une maîtrise totale de son environnement. Sur et en dehors du terrain, le joueur doit voir avant de recevoir. »

En effet, « l'avocat crée de la valeur non plus seulement grâce à son expertise juridique mais en démontrant par exemple sa capacité à s'adapter, à répondre à de nouveaux besoins de marché et à développer des stratégies de business development, des compétences pour lesquelles la formation joue un rôle central », conclut Christophe Roquilly, professeur et doyen Honoraire du corps professoral à l'EDHEC Business School, et directeur de l'EDHEC Augmented Law Institute.

Pour en savoir plus et postuler, cliquez ici.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?