AccueilActualitéUn programme d'investissement généreux pour la Ville de Paris

Un programme d'investissement généreux pour la Ville de Paris

Anne Hidalgo vient de dévoiler son Programme d'Investissement de la Mandature (PIM). La maire de Paris promet des investissements publics à hauteur de 10 milliards d'euros. Une enveloppe généreuse, destinée « à préparer l'avenir des Parisiens ».
Un programme d'investissement généreux pour la Ville de Paris
Mairie de Paris

Actualité Publié le ,

A l'occasion de l'annonce de ce programme d'investissement, la Ville de Paris a tenu à rappeler la situation saine et la gestion rigoureuse de ses comptes, depuis 2001. Les charges de gestion courante de la collectivité ne représentent ainsi aujourd’hui plus que 15% des dépenses de fonctionnement de la ville. Par ailleurs, les impôts locaux des Parisiens seraient bien inférieurs à ceux d’autres grandes villes comme Marseille ou Bordeaux. Des impôts qu’Anne Hidalgo s’est engagée à ne pas augmenter sur toute la durée de son mandat.

Paris serait en outre une des grandes villes françaises les moins endettées. Ou plutôt l’estimation du montant de la dette par habitant s’élève à 1600 € pour Paris, 1950 € pour Bordeaux, 3600 € pour Marseille. Le taux d’endettement de la capitale serait ainsi près de deux fois inférieur au taux moyen des villes de plus de 100 000 habitants, selon un communiqué de presse de la Ville.

L’Exécutif parisien n’a pas manqué d’évoquer la situation économique à laquelle Paris doit pourtant faire face : la crise économique a contraint l’Etat à allouer 212 millions d’euros en moins à la ville de Paris, soit 3% des recettes de son fonctionnement. Une hausse des dépenses en matière de péréquation (+70%) et de dépenses sociales obligatoires (+ 35%) élèvent la note à absorber à 400 milliards d’euros.

Pourtant, ce sont bien 10 milliards d’euros d’investissements qui seront débloqués pour la capitale et ses habitants, alors même qu’Anne Hidalgo ne s’était engagée qu’à investir 8,5 milliards d’euros sur la mandature. Cette enveloppe sera investie pour près d’un tiers dans le poste « logement et mixité sociale ». La maire de Paris a également tenu à souligner l’avancée inédite de la démocratie directe grâce au 480 millions d’euros qui seront alloués au titre de l’innovation démocratique, dans le cadre du budget participatif (soit 5% du PIM).

Un tel programme d’investissement devrait, selon la Ville, permettre à Paris de « jouer tout son rôle dans la relance de l’activité économique de la France », à l’heure-même où la plupart des collectivités locales françaises s’apprêtent à réduire les investissements. Paris, forte de son attractivité, bénéficierait d’ailleurs d’un redémarrage de son économie, à l’origine de 70 millions d’euros supplémentaires de recettes fiscales dans l’immobilier, et 120 millions d’euros dans la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises.

La maire de Paris a réaffirmé ses ambitions pour la capitale : « Mon message, c’est que Paris va continuer à avancer, à surprendre, à inventer. Paris fait le choix de l’avenir, d’être une ville attractive, solidaire et durable ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 janvier 2022

Journal du21 janvier 2022

Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?