AccueilActualitéUn premier aperçu des impacts macroéconomique de la crise sanitaire

Un premier aperçu des impacts macroéconomique de la crise sanitaire

L'économiste indépendante Véronique Riches-Flores relayait récemment sur son site internet les courbes ci-dessous. De façon inédite, la crise économique connexe à la crise sanitaire frappe avant tout les services.
Un premier aperçu des impacts macroéconomique de la crise sanitaire
@ DR

Actualité Publié le ,

« Du fait de cette caractéristique, écrit Véronique Riches Flores, cette crise prend un tour inédit et particulièrement inquiétant tant ces activités sont importantes dans le tissu économique (60 % à 80 % du PIB), concentrant notamment une large majorité de PME et d'emplois, y compris bien souvent les plus précaires. ». Si pour l'heure, le secteur industriel reste moins frappé, c'est en partie car les entreprises résidentes ont pu, à court terme, bénéficier de la contraction des importations chinoises.

ENCADRE : Qu'est-ce que l'indice PMI ?

PMI est l'accronyme de « Purchasing Manager's Index », en français « indice des directeurs d'achats ». De fait son calcul est fondé sur des enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achats de grandes entreprises menées par le géant de l'information économique américain IHS Markit. Le panel de répondants est constitué de façon à donner des représentations précises et fidèles de l'économie par secteur de chaque pays concerné. Les cinq grands indicateurs pris en compte (nouvelles commandes, niveau des stocks, production, livraisons des fournisseurs et situation de l'emploi) et la méthodologie de calcul, notamment correctrice des variations saisonnières, visent à offrir un indicateur fiable dont la sortie est plus rapide que celle du PIB, un indicateur présenté par IHS Markit comme permettant de d'améliorer les prises de décisions dans le secteur privé et les stratégies d'achat. La méthodologie est commune à tous les pays, ce qui, a priori, permet de réaliser des comparaisons internationales, dans le temps et dans l'espace. La lecture des courbes s'effectue de la façon suivante : un indice de 50 indique un statu quo par rapport au mois précédent, un indice supérieur à 50 une croissance de l'activité et un indice inférieur à 50 une décroissance.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?