AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisUn musée du Grand Siècle en projet à Saint-Cloud
HAUTS-DE-SEINE

Un musée du Grand Siècle en projet à Saint-Cloud

Le département des Hauts-de-Seine a dévoilé son projet architectural du musée du Grand Siècle, porté par Rudy Ricciotti avec l’entreprise Fayat Bâtiment
Un musée du Grand Siècle en projet à Saint-Cloud
©Rudy Ricciotti Architecte

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

C’est GeorgesSiffredi, président du département des Hauts-de-Seine, qui a dévoilé le projet architectural du musée du Grand Siècleà Saint-Cloud, et le lauréat qui s’occupera de le mener à bien, l’architecte Rudy Ricciotti, accompagné de l’entreprise Fayat Bâtiment. Architecte de renommée internationale, le Français est connu pour ses interventions dans les musées, comme au département des Arts de l’Islam du musée du Louvre, au Muceum de Marseille, ou au Centre International d’Art et de Culture de Liège (Belgique). Il allie dans son travail création et culture constructive.

Le musée du Grand Siècle et le cabinet des collectionneurs seront ainsi installés dans l’ancienne caserne Sully, le centre de recherche Nicolas Poussin, dans le pavillon des Officiers. Le sous-sol permettra d’accueillir le parking, les espaces logistiques, l’auditorium, les espaces immersifs, et la salle des expositions temporaires.

L'architecte Rudy Ricciotti et la collection de Pierre Rosenberg

Un bâtiment neuf, abritant dans ses deux niveaux en élévation restaurant et cafétéria, émergera dans l’angle sud-ouest, avec de belles vues sur la Seine et le parc national de Saint-Cloud. Il desservira, via une galerie, les espaces en sous-sol. Un réaménagement de l’organisation du site, donc, pour permettre au public de mieux profiter de la donation Rosenberg au cœur du musée : « Le projet que nous portons propose une orchestration du site de l’opération, avec mesure et justesse. Toute action portée à cet endroit ne peut se déployer que dans une recherche d’équilibre et de légèreté. Il en va de nos responsabilités urbaine et historique. Rééquilibrage architectural et urbain, paysager, pour in fine, une métamorphose de l’esprit des lieux », a expliqué Rudy Ricciotti.

« Le projet architectural porté par Rudy Ricciotti s’inscrit parfaitement dans l’esprit du musée du Grand Siècle, et sera un véritable écrin pour les œuvres que Pierre Rosenberg a confiées au département des Hauts-de-Seine », continue Georges Siffredi. « La légèreté du nouveau pavillon du Belvédère s’intègre parfaitement à l’ancienne caserne Sully, offrant une continuité vers le parc national de Saint-Cloud. Le musée du Grand Siècle rejoindra pleinement en 2026 la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine, en s’ouvrant à tous les publics, y compris les plus éloignés de la culture.

100 millions d’euros du Département pour le futur musée du Grand Siècle

Les travaux du futur musée débuteront en mars 2023, après une période de fouilles archéologiques, avec une ouverture au public prévue pour 2026. L’institution publique du département des Hauts-de-Seine va par ailleurs investir plus de 100 millions d’euros pour la réalisation de ce grand projet culture, qui s’inscrit dans la « Vallée de la culture des Hauts-de-Seine », politique départementale ouvrant la culture au plus grand nombre. Un projet qui n’aurait pas vu le jour sans recevoir une partie de la collection d’œuvres d’art de Pierre Rosenberg, composée de 3 500 dessins et près de 690 tableaux d’artistes du XVIe siècle au milieu du XXe siècle, ou encore de 50 000 ouvrages. Elle sera donc mise en valeur dans le musée du Grand Siècle, le cabinet des collectionneurs, et le centre de recherche Nicolas Poussin.

Cette donation sera complétée par des dépôts des musées nationaux ou territoriaux, et des œuvres acquises par le département des Hauts-de-Seine. Peintures, sculptures, mobiliers, objets d’art et d’arts graphiques seront présentés dans le bâtiment principal de l’ancienne caserne Sully. D’Henri IV à la Régence (1590-1725), le musée présentera de manière thématique et pédagogique l’histoire et l’art du XVIIe siècle français au grand public, ainsi qu’aux élèves de primaire et secondaire. Par la richesse et l’originalité d’une époque majeure de l’art français, le musée du Grand Siècle prendra la suite logique du musée du Moyen-Âge de Cluny et du musée de la Renaissance (Ecouen).

©Rudy Ricciotti Architecte

Des fouilles archéologiques pour le musée du Grand Siècle à Saint-Cloud

Enfin et avant l’ouverture du musée en 2026, l’ancienne caserne Sully fera l’objet de fouilles archéologiques. Le lancement du chantier de création du musée du Grand Siècle, au printemps 2023, sera précédé par ce travail de recherche, car le département des Hauts-de-Seine a souhaité programmer une fouille archéologique complète du site. Bâtie sur une parcelle d’1,8 hectare, détachée du parc royal de Saint-Cloud en 1825, la caserne dispose d’une histoire d’une grande richesse. Les spécialistes chercheront à en découvrir les derniers secrets.

Confiée à l’établissement public interdépartemental Yvelines-Hauts-de-Seine (EPI 78-92), cette campagne, prescrite par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Île-de-France, doit durer huit mois et couvrira tout le site, bâtiments compris. Noblement habité dès le Moyen-Âge, puis transformé en jardin à l’âge moderne, ce terrain en bord de Seine possède un riche sous-sol archéologique, comme l’ont montré les sondages effectués au printemps 2021. Ces fouilles seront visitables par le public lors des Journées Européennes du Patrimoine, samedi 17 septembre.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?