Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Un lever de voile sur Eole

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Un lever de voile sur Eole
@ DR

Si Eole a fêté ses 20 ans en 2019, elle reste une adolescente qui n'a pas fini de grandir. Moins médiatiques peut-être que ceux du Grand Paris express, sauf lorsqu'ils génèrent des inondations bloquant la circulation des RER A et des embouteillages devant le Palais des Congrès, les travaux de prolongation du RER E battent leur plein.

C'est un chantier à 3.8 milliards d'euros qui vise à doubler la longueur de la ligne (de 55 à 111 km de voies). De l'actuel terminus Hausmann-Saint Lazare, les rames poursuivront leur trajet dans un tunnel jusqu'à la Défense, station en construction. Avec un quai de 25 mètres de large, le plus large de tout le réseau SNCF, et 225 mètres de long, c'est une véritable cathédrale qui sera érigée à 36 mètres sous le CNIT. Les trains auront auparavant marqué l'arrêt à la Porte Maillot dans une nouvelle gare souterraine. Le tunnel de 11 mètres de diamètre sera au total long de 8 kilomètres. Via la nouvelle gare de Nanterre-la-Folie, les nouvelles voies rejoindront l'infrastructure de l'actuelle ligne J du Transilien avant la gare de Houilles-Carrières sur Seine. Sur ces équipements, de nombreux travaux de modernisation sont en cours, étant donné que les RER qui y circuleront devront cohabiter avec les missions des lignes reliant Paris à la Normandie.

Un projet de longue date

La ligne, dont les premiers tronçons ont été mis en service à l'été 1999, avait été annoncée 10 ans plus tôt par Michel Rocard, alors Premier ministre. De son prolongement à Tournan-en-Brie en 2003 jusqu'à la déclaration d'utilité publique des travaux pour étirer la ligne vers l'Ouest en 2013, le projet était un peu resté en stand-by, alors que l'on hésitait sur son tracé et son mode de financement. Il était par exemple question à un moment d'orienter la ligne vers Versailles plutôt que vers Mantes. Lorsque la ligne sera complètement ouverte, a priori en 2024 (le tronçon Saint-Lazare – Nanterre est, lui, prévu dès 2022), il ne faudra plus que 35 minutes pour relier la Défense à Mantes-la-Jolie, 17 de moins qu'actuellement où une correspondance doit être effectuée à Houilles entre les transiliens J et le RER A. Le nombre de voyageurs sur le RER E devrait alors passer de 370 000 à 600 000 par jour.

Bénéfique même à ceux qui ne le prennent pas

Même, précise Alain Krakovitch, Directeur-Général de Transilien, le prolongement du RER E « va bénéficier même à ceux qui ne le prennent pas ». Il devrait ainsi permettre de désaturer le
RER A (-15% de passagers attendus) ainsi que la Gare Saint Lazare. En reliant directement la Gare du Nord et la Défense, c'est un des points sombres des transports parisiens qui pourra quelque peu reprendre son souffle, à savoir le tunnel unique des RER B et D entre la Gare du Nord et Châtelet – Les Halles. Le RER E prolongé constituera d'ailleurs la ligne la plus interconnectée de la SNCF : 26 lignes de trains de métros et de tram, soit 80% des lignes de l'Île-de-France.

Faire du 120 km/h dans Paris

Par ailleurs, un nouveau système de guidage, NExTEO permettra, pour la première fois à des trains de rouler à 120 km/h sous Paris, avec de surcroît 22 trains par heure sur le tronçon central (et il serait à l'avenir possible de compresser à 40 en cas de hausse de l'affluence). On précise « sur le tronçon central » car la ligne aura de particulier d'être en fait constituée de deux demi-lignes. En effet, les trains venant de Seine-et-Marne auront pour terminus Nanterre-la-Folie quand ceux qui partiront de Mantes rebrousseront chemin à Rosa-Parks. Cela n'a pas de conséquences pour la très grande majorité des voyageurs et évite qu'un incident en bout de ligne se répercute 100 km plus loin.

Le matériel roulant sera totalement neuf. Les Mi2N Eole rencontrent deux fois plus d'incidents que les autres séries d'Île-de-France et sont aujourd'hui soutenus par des franciliens à un niveau. Les RER NG (pour « Nouvelle génération ») devraient s'installer progressivement sur la ligne à partir de 2021. Malgré le vieillissement prématuré du matériel, le RER E reste toutefois la ligne la plus fiable d'Île-de-France, fleurtant avec les 95% de trains à l'heure exigés par Île-de-France Mobilités​

Au programme en 2020

Après 2019, « année de montée en puissance de l'ensemble des chantiers du projet Eole », Xavier Gruz, directeur du projet Eole a récemment présenté dans une vidéo ce qui devrait être les moments fort de l'année 2020, « année du pic d'activité sur ces chantiers ». A l'Est, sera livré à Pantin le bâtiment qui accueillera le centre de commandement unifié ayant vocation à superviser l'exploitation de l'ensemble de la ligne. à l'Ouest, à la fin de l'année dernière, le tunnelier Virginie a franchi la Seine à Neuilly comme prévu et est attendu à la Porte Maillot pour l'été. Il sera alors à mi-chemin des 6 nouveaux kilomètres de tunnel. D'ici un an l'ensemble du volume de la gare sous le CNIT aura été creusé alors que ses nouvelles fondations sont en train d'être posées. Plus loin sur la ligne, à Nanterre, l'ensemble du génie civil de la gare est achevé et sont en cours de pose voies et caténaires. Pour relier ces nouvelles infrastructures au réseau existant, le tablier du pont en construction devrait être lancé entre Nanterre et Bezons, opération qui s'annonce spectaculaire. Enfin, les travaux de modernisation dans les gares du Nord des Yvelines vont se poursuivre, notamment à Poissy et aux Mureaux, et sera sifflé au cours de l'année le coup d'envoi du grand chantier de Mantes-la-Jolie, avec en particulier la construction d'un grand viaduc pour fluidifier la circulation entre les lignes Normandie et Île-de-France.

Eole, au cœur des préoccupations de la Préfecture pour le BTP

La préfecture de Paris dévoilait récemment deux contrats d'études prospectives, l'un pour le bâtiment, l'autre pour les travaux publics, visant à répondre aux problématiques d'un secteur sous tension. En effet, alors que la demande est soutenue avec les jeux olympiques, le Grand Paris Express, mais aussi Eole, il est difficile de trouver une main d'œuvre disponible et attirée par le secteur sur le marché du travail. Lors d'une matinée récente organisée dans les locaux situés à proximité du Pont du Garigliano, les différents acteurs concernés s'exprimaient devant un public, composé notamment de conseillers Pôle Emploi pour faire la promotion de ces activités, aux normes de sécurité qui ont beaucoup évolué en bien, aux perspectives d'évolution de carrière intéressante et favorisant le travail en équipe.

Historique de la ligne E du RER

- 13 octobre 1989 : Michel Rocard, Premier ministre, annonce les projets Eole (Est-Ouest Liaison Express, futur RER E) et Meteor (Métro Est-Ouest rapide, futur métro 14)
- Novembre 1992 : 53 rames MI2N sont commandées
- 14 février 1994 : Le tunnelier « Martine » entre en action
- 12 juillet 1999 : Deux jours avant sa mise en service entre Haussmann – Saint Lazare et Chelles-Gournay, inauguration du RER E par le Premier ministre Lionel Jospin
- 30 août 1999 : La seconde branche est mise en service jusqu'à Villiers-sur-Marne – Le Plessis-Trévise.
- 14 décembre 2003 : Le RER E est prolongé jusque Tournan en Brie
- Juillet 2006 : L'Etablissement public pour l'aménagement de la région de la Défense (EPAD) propose de prolonger le tunnel jusqu'à la Défense, en s'arrêtant Porte Maillot et la ligne vers Mantes-la-Jolie et Versailles
- 27 mars 2008 : La région Île-de-France vote un budget pour lancer les études sur le prolongement vers la Défense et le raccordement au réseau Transilien Paris Saint-Lazare ainsi que les possibilités de financement de travaux estimés à 1.4 milliards d'euros.
- 30 juin 2009 : à la Défense, le président Sarkozy annonce que l'Etat soutiendra le prolongement financièrement et que des aménagements législatifs seront pris pour accélérer la réalisation
- 3 février 2010 : la Commission nationale du débat public lance un débat public sur le projet
- 31 janvier 2013 : Le projet est déclaré d'utilité publique
- 13 décembre 2015 : Ouverture de la gare Rosa Parks
- 2022 : mise en service programmée jusque Nanterre-La-Folie
- 2024 : mise en service programmée jusque Mantes-la-Jolie




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer