AccueilDroitUn article sur le "Revenge porn" récompensé par le Prix Guy Carcassonne

Un article sur le "Revenge porn" récompensé par le Prix Guy Carcassonne

Pour sa quatrième édition, le prix Guy Carcassonne du meilleur article constitutionnel vient d'être attribué à deux doctorantes de l'université de Montpellier : Clémence Vialatte et Cécile Lefrançois, pour leur article traitant du "Revenge porn" intitulé « Que reste-t-il de nos amours ? ».
Un article sur le
© Club des juristes - Nicolas Molfessis, Clémence Vialatte, Céline Lefrançois, Laurent Fabius et Olivier Duhamel.

Droit Publié le ,

Le Club des juristes, Le Monde et la revue Pouvoirs rendent hommage au constitutionnaliste reconnu Guy Carcassonne pour la quatrième année consécutive, avec le prix du meilleur article constitutionnel.

L'an dernier, le prix Guy Carcassonne a été décerné à Jérémy Kalfon et Cédric Martins, deux très bons amis élèves-avocats, pour leur article intitulé « Le droit de grâce mis en examen », coécrit à la suite de l'affaire Jacqueline Sauvage.

Cette année, le focus est mis sur le délit de "Revenge porn", inséré dans l'article 226-2-1 du code pénal grâce au travail de la Force juridique de la Fondation des femmes, et plus particulièrement de Maître Floriane Volt, qui a joué un rôle particulier dans la création de ce délit adapté en conseillant le plaidoyer de 16 associations auprès de sénateurs et de l'ancienne secrétaire d'État au Numérique et à l'Innovation, Axelle Lemaire.

Victime de son succès, cette année ce sont 156 articles qui ont été adressés au Club des juristes entre le 21 avril et le 22 mai.

Chaque membre du jury les a lus, sans connaître le nom des auteurs, et les a classés A, B ou C.

Le jury était composé de Nicole Belloubet, membre du Conseil Constitutionnel, de deux professeurs des Universités, Wanda Mastor (Université Toulouse 1 Capitole) et Géraldine Muhlmann (Université Paris II Panthéon-Assas), de deux journalistes du Monde, Gérard Courtois et Patrick Roger, de deux directeurs de la revue Pouvoirs, Olivier Duhamel et Marc Guillaume et d'une journaliste indépendante danoise, Dyveke Vestergaard Johansen.

Après avoir délibéré sur ceux ayant reçu les meilleures appréciations, le jury a décidé d'attribuer le prix Guy Carcassonne du meilleur article constitutionnel à Clémence Vialatte et Céline Lefrançois, toutes deux doctorantes contractuelles à l'Université de Montpellier, pour leur article « Que reste-t-il de nos amours », sur le "Revenge porn" (vengeance pornographique littéralement), notamment au travers des problématiques constitutionnelles qu'il engendre.

Les lauréates ont ainsi reçu une dotation d'un montant de 1 500 euros remise par Nicolas Molfessis, secrétaire général du Club des juristes, et Olivier Duhamel, directeur de la revue Pouvoirs.

Le prix a été remis au Conseil constitutionnel le 7 juin dernier par Laurent Fabius, son président.

Prix Guy Carcassonne
Né à Paris en 1951, Guy Carcassonne était professeur de droit public à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense, et juriste reconnu, spécialiste du droit constitutionnel. Il fut l'auteur de nombreux articles et ouvrages majeurs. Il était membre du Club des juristes.
En sa mémoire, le Prix Guy Carcassonne récompense chaque année l'auteur de moins de quarante ans d'un article inédit de 5 000 signes portant sur une question constitutionnelle, lato sensu, liée à l'actualité française ou étrangère.
Cet article doit aider à faire comprendre au plus grand nombre les enjeux juridiques, politiques, sociaux posés par cette question constitutionnelle.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?