AccueilEntrepriseChiffreUE de la profession comptable : « le changement c’est maintenant », selon Virginie Roitman

UE de la profession comptable : « le changement c’est maintenant », selon Virginie Roitman

Lors de la traditionnelle Conférence des présidents des Universités d’été, Virginie Roitman, Vincent Reynier et Florent Burtin ont éclairé le public sur les sujets stratégiques de la profession comptable.
UE de la profession comptable : « le changement c’est maintenant », selon Virginie Roitman
© AP

EntrepriseChiffre Publié le ,

Pour cette 34ème édition, la Conférence des présidents menée autour de la présidente de l’Ordre des experts-comptables (OEC) de Paris IDF Virginie Roitman, de Vincent Reynier et Florent Burtin, respectivement présidents de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes (CRCC) de Paris et de Versailles et du Centre, avait pour objectif premier de présenter et expliquer à la profession comptable ce que chaque institution apportait comme solutions, idées et outils pour faciliter ses missions du quotidien. L’un des sujets majeurs abordés lors de cette conférence, animée par le journaliste sportif Jean-Philippe Lustyk, a notamment été la facture électronique qui sera, selon Virginie Roitman, un « bouleversement technologique ».

Avec la facture électronique, un changement d’ADN

Pour rappel, dès le 1ᵉʳ juillet 2024, toutes les entreprises auront l’obligation de réceptionner des factures et dès le 1ᵉʳ janvier 2026, d'émettre ces factures et de les réceptionner. Après la facture électronique, interviendra la déclaration de TVA préremplie et, à terme, la fin des liasses fiscales. Ce bouleversement technologique entrainera donc nécessairement, pour la présidente de l’OEC Paris IDF, un bouleversement de l'ADN de la profession. « Si demain nous ne saisissons plus de factures, nous ne faisons plus de TVA et puis plus de liasse fiscale, ce qui représente à peu près 50 à 60 % du chiffre d'affaires de nos cabinets, nous ne serons plus dans une mutation technologique mais dans un changement de métier, dans une vraie évolution », a-t-elle déclaré, soulignant que cette évolution est une réelle opportunité pour les experts-comptables et les commissaires aux comptes. Même son de cloche du côté de Vincent Reynier qui a assuré que la facture électronique allait « créer des emplois à forte valeur ajoutée, une réelle opportunité pour tous les professionnels ».

Comment se transformer ?

Les Universités d'été, placées sous le signe de la transformation, ont prévu un parcours spécial transformation pour les experts-comptables, qui repose sur trois axes : l’expert-comptable en tant que chef d'entreprise qui fixe une stratégie, le management de ses collaborateurs (au nombre de 140 000 en France) dans cette stratégie et la vente de ses missions. « Le changement, c'est maintenant », a estimé Virginie Roitman.

Mais pour réussir sa transformation numérique, la profession comptable a besoin d'outils. Du côté des experts-comptables, l’Ordre a lancé en 2020 Innest, son accélérateur de startups qui propose des outils d’aide au quotidien, sur l’organisation du cabinet ou encore le contrôle et le suivi des contrats des clients, afin de proposer à ces derniers de nouvelles missions. Sur la facture électronique, la CRCC a également mis en œuvre de nombreux outils d’aide.

L’Ordre des experts-comptables de Paris propose également aux professionnels qui ont besoin d’être accompagnés dans cette transformation de faire appel à un coach ou à un mentor, spécialisés dans la transformation d’entreprise.

Si le changement, et la part d'inconnu qu’il engendre, est susceptible de créer un peu d’anxiété chez les experts-comptables et les commissaires aux comptes, les intervenants s’accordent sur le fait que ces derniers sont résilients et sauront rapidement s'adapter à leurs missions de demain. « Avec la facture électronique, ce qui est extraordinaire, c'est que nous allons avoir des comptabilités en temps réel et la comptabilité en temps réel permet d'être le bras droit du chef d'entreprise et avec lui, de son entreprise », a assuré Virginie Roitman. Et si pour certains professionnels présents dans la salle, une comptabilité en temps réel implique une fiscalité en temps réel qu’il peut être compliqué à gérer, Vincent Reynier s’est voulu rassurant : la tenue de ces Universités d’été est la preuve que les institutions anticipent d’ores et déjà des changements organisationnels à court et moyens termes.

Les UE, un moment pour « se projeter un peu plus »

S’il y a bien un sujet incontournable des échanges autour de la transformation technologique, c’est la cryptomonnaie. Ses attraits et ses enjeux n’ont pas échappé à la profession comptable et ses différentes institutions représentatives s’y intéressent de plus en plus. Une conférence dédiée a d’ailleurs été organisée lors de ces 34ème Universités d’été. La CRCC de Paris a également créé le Lab 50, un laboratoire qui se penche sur tous les sujets qui touchent le futur des métiers du chiffre : blockchain, cryptomonnaie ou encore métaverse. Comme l’explique Vincent Reynier, « les commissaires aux comptes doivent à tout prix connaître les nouvelles technologies. La CRCC de Paris, grâce au Lab50, a ce rôle d'accompagnateur et de guide, notamment sur les cryptomonnaies ».

Outils technologiques : accompagner leur appropriation

Pour Florent Burtin, il est très important que le commissaire aux comptes (CAC) aide ses clients à s’approprier et à utiliser les outils technologiques proposés par les CRCC, comme Viznow, sur la data visualisation, ou TaxMatch, pour les diagnostics fiscaux. Ainsi, les CRCC de Paris et de Versailles et du Centre travaillent de concert pour soutenir les initiatives qui ont été mises en place par les deux institutions visant notamment à inciter les jeunes entrants dans la profession à s’approprier ces outils qui permettent d’effectuer des missions et d’en vendre plus facilement. « Il est important de se les approprier. Cela passe par l’acculturation aux nouvelles technologies », a relevé Vincent Reynier. « Ces outils nous permettent d'accompagner nos clients sur le terrain, et cet accompagnement, c'est le rôle des institutions », a ajouté Florent Burtin.

S’agissant d’ailleurs de la mission d’accompagnement du CAC, la CRCC de Versailles et du Centre assure celui de ses clients vers le monde associatif et le monde public. Elle a ainsi créé un module de conférences à destination du monde associatif et permet aux confrères et consœurs de prendre contact avec les mairies. « Le monde public et le monde associatif, c'est une vraie perspective pour le commissaire aux comptes. Ça l'est déjà pour l'expert-comptable mais on ne se l’est certainement pas encore assez approprié », a ajouté le président de la CRCC de Versailles.

C’est dans le même objectif que l’OEC de Paris IDF a organisé sa première journée des associations afin que les experts-comptables soient mieux implantés dans ce milieu professionnel qui « parfois est un petit peu méconnu », selon Virginie Roitman.

Former et attirer : des chantiers en cours

Constat partagé par les trois présidents, les métiers du chiffre sont encore trop peu attractifs et représentent rarement une vocation chez les jeunes entrants de la profession. Comme d’autres secteurs, ils n’échappent pas aux difficultés de recrutement.

Pour l’OEC de Paris comme pour les CRCC, l’enjeu est double : intéresser très tôt les étudiants aux filières comptables, dès le collège et le lycée, et garder les nouveaux arrivants dans les cabinets, certains se décourageant après quelques années d’exercice. Pour remédier à cela, Sup’Expertise propose des formations plus larges aux jeunes diplômés et collaborateurs, qui répondent aux mutations, notamment technologiques, des métiers d’experts-comptables et de commissaires aux comptes. Toujours dans un souci d’attractivité, et donc de recrutement, l’école propose des équivalences entre les diplômes comptables supérieurs (DSG, DSCG) et les diplômes de Master et de Bachelor.

Comme en conclut virginie Roitman, « la filière a besoin de se dépoussiérer et Sup’Expertise permet de former au mieux les jeunes en rendant davantage attractive la profession. ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?