Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Trophées du temps partagé 2019 : engouement pour ce nouvel outil RH

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Trophées du temps partagé 2019 : engouement pour ce nouvel outil RH
@ DR - Aujourd'hui, le travail à temps partagé utilisé par plus de 430 000 professionnels en France.

Pour sa quatrième édition, la cérémonie qui a mis à l'honneur cinq nouveaux ambassadeurs du travail à temps partagé à fait salle comble. Tous les enjeux de cette solution d'avenir déjà choisie par plus de 430 000 Français ont été mis en lumière lors d'une remise de trophées conviviale. Suite à ce succès, la Mairie de Paris, partenaire de l'événement, privatisera l'ensemble de l'espace Paris Emploi le 11 octobre prochain pour promouvoir le temps partagé.

En période de pics d'activités ou pour se mettre en conformité à une nouvelle réglementation (RGPD, PAS, Sapin 2…), nombreuses sont les TPE-PME qui aimeraient recruter, lancer de nouveaux projets et faire appel à de nouvelles compétences. Cependant, faute de visibilité à moyen ou à long terme, elles restent prudentes. En parallèle, les salariés sont à la recherche de sécurité de l'emploi mais également d'un véritable épanouissement professionnel en effectuant des missions variées.

Besoin de flexibilité accru

Aujourd'hui, le rythme de la vie des affaires appelle à davantage de flexibilité. Comment recruter quand les entreprises, collectivités ou administrations ont surtout besoin de collaborations ponctuelles ou partielles ? La complexité des démarches administratives et le poids des charges financières les dissuadent souvent d'embaucher, quitte à parfois laisser échapper des opportunités de développement, ou pire, à ne pas être en règle.

Défini comme « l'opportunité pour une entreprise d'accéder aux compétences d'un professionnel qui occupe une fonction quelques jours par semaine ou par mois, sur la durée », le travail à temps partagé apparaît comme une véritable aubaine dans le contexte actuel.

Organisés le 6 juin dernier par le Portail du Temps Partagé avec le soutien de la Mairie de Paris, de Paris Brest Conseil et de Waoo Image, ces trophées étaient l'occasion pour les professionnels et les entreprises de se rencontrer et d'échanger sur les bonnes pratiques du travail à temps partagé.

Les cinq lauréats des Trophées du Temps Partagé 2019. © D.R.

Cette forme d'emploi innovante, simple à mettre en place, est de plus en plus populaire (lire encadré ci-dessous). Elle représente en effet de nombreux avantages. Les entreprises y trouvent un salarié correspondant à leurs besoins, selon leurs capacités financières, même pour quelques heures mensuelles seulement. Les travailleurs eux, trouvent un emploi à temps complet, valorisent leurs compétences et leur expérience, tout en diversifiant leur activité professionnelle grâce à de nouvelles rencontres et à des missions différentes.

Ce dispositif de management peut concerner tout un tas de domaines, de la direction juridique au contrôle de gestion en passant par les ressources humaines, les ventes, l'informatique et la comptabilité.

Cinq lauréats témoins de la richesse du dispositif

Cette année, les Trophées du temps partagé ont choisi de mettre à l'honneur deux entreprises utilisatrices d'expert à temps partagé, un groupement d'employeurs "digitalisé", une bande dessinée, un observatoire et un label. Les cinq lauréats se sont ainsi vus remettre le traditionnel sablier, symbole d'une distribution du temps plus avantageuse.

Lionel Hababou dirigeant de DLH unlimited Energy

Le président de cette entreprise spécialisée dans les chargeurs et accessoires mobiles high-tech, a saisi dès 2006 l'opportunité de s'appuyer sur des compétences externalisées pour se concentrer sur le terrain.
DLH unlimited Energy mise sur les échanges professionnels et avant tout humains. Son école de formation en temps réel permet de bénéficier de compétences concrètes et aide les dirigeants à apprendre au contact des professionnels.

Le groupement d'employeur Gemploi

Au cœur de Paris, le groupement d'employeur Gemploi s'attache à accompagner les PME sur les postes clés lors de passages de caps de croissance. Avec 40 adhérents (la directrice Joséphine Copete se félicitait d'être partenaire de Cap Digital, organisation leader de l'innovation via son pôle de compétitivité) et 25 « Gemployés », le GE est un moteur du territoire francilien.

Guy Degeorges et l'équipe du Groupe DAF Temps Partagé de la DFCG

Au sein de la DFCG (Direction Financière et Contrôle de Gestion), Guy Degeorges et l'équipe du Groupe DAF Temps Partagé ont créé le label « DAF à temps partagé » et publié le premier observatoire des DAF à temps partagé. Avec une cinquantaine de membres réguliers, ce groupe très actif anime une réunion mensuelle et constitue un lieu de rencontres, d'échanges et aussi d'accompagnement pour les personnes en réorientation professionnelle.

La start-up “Realiz3d”

En six ans, la start-up « Realiz3d » est passée de 3 à 50 personnes. Le studio, éditeur de concepts immobiliers en 3D (Realiz3d a imaginé les sièges sociaux des sociétés Orange et Cap Gemini entre autres) a fait appel à une DRH du groupement d'employeurs Gemploi pour se développer harmonieusement. Elle peut ainsi maîtriser et sécuriser chaque étape de sa forte croissance.

L'antenne CTP13

Dernière antenne née du réseau national FNATTP (Fédération nationale des associations de travail en temps partagé), CTP13 (pour Compétences en Temps Partagé) représente la région des Bouches du Rhône. Pour marquer les esprits à l'occasion de la « Semaine du temps partagé » organisée par la fédération (et dont c'était la dixième édition en octobre dernier), son animatrice Corinne Lanniesse a eu l'idée originale et ludique de proposer une BD.
Sous le trait du dessinateur Gilles Miglierina dit « Migli », les témoignages se sont faits plus percutants avec l'objectif de marquer les esprits, en cohérence avec la culture du groupe.

Innovation managériale promue par Paris

À l'occasion de ces Trophées 2019, une table ronde intitulée “Le travail à temps partagé, une innovation managériale ?” réunissant un panel d'intervenants a vivement intéressé l'auditoire. Franck Glaser, directeur commercial à temps partagé au sein du réseau DC Pilot, Eric Burget, spécialiste développement export et président CTP Guyenne, Isabelle Baraille, DRH à temps partagé au sein du GE Gemploi, Jean-Maxime Gil, co-fondateur et directeur général de Realiz3d, et Camille Suchar, DAF à temps partagé au sein de Diamond Peaks, ont partagé leur expérience et débattu des enjeux soulevés par le temps partagé.

Face à la curiosité des participants et au succès de l'événement, la Mairie de Paris a décidé de renforcer son soutien au Portail du temps partagé en privatisant l'ensemble de l'espace Paris Emploi 10e (209 rue Lafayette) vendredi 11 octobre prochain de 14h à 17h.

Les organisateurs des Trophées se réjouissent de cette décision qui annonce les prémices d'un premier salon du travail en temps partagé. En libre accès, les visiteurs pourront rencontrer plus d'une dizaine d'acteurs du temps partagé : le club d'ambassadeurs du Portail du temps partagé, la CDME (association pour la promotion du Travail en Temps partagé sur Paris et la région parisienne) la FNATTP, DC Pilot, Essentiel Gestion, le Groupe Finaxim, Talents Partagés... Cet outil RH n'a pas fini de séduire et d'être utilisé par les entreprises franciliennes.

Démocratisation du travail à temps partagé

Le Portail du temps partagé a publié au printemps son baromètre 2019. Cette quatrième édition ne fait que confirmer l'engouement pour le travail à temps partagé utilisé par plus de 430 000 professionnels en France.

Convaincu que cette nouvelle forme de travail pourrait bénéficier à des millions de Français, David Bibard crée en 2013 son propre blog sur le sujet avant de le transformer en véritable plateforme de promotion de cette solution RH. Ce précurseur fédère autour de ses actions différentes organisations telles que des sociétés commerciales, des associations, des sociétés de temps partagé, des réseaux d'indépendants et des syndicats professionnels, notamment pour le baromètre ou les Trophées du temps partagé. Il prévoit également de poursuivre le développement du club des Ambassadeurs du temps partagé, et aussi de lancer dès 2020 une deuxième édition de son Livre blanc ainsi qu'une chaîne Webinar.

La quatrième édition du baromètre confirme un véritable engouement pour le travail à temps partagé : les entreprises apprécient sa flexibilité (27 %), l'expertise plus pointue des collaborateurs (25 %) et leur meilleure maîtrise des coûts (22 %). Les professionnels, salariés et indépendants, essentiellement des cadres (75 %) expérimentés (75 % ont 40 ans et +), le plébiscitent pour ses missions diversifiées (35 %), leur autonomie (26 %) et le bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle (23 %).

« Nous assistons à une démocratisation du temps partagé. Longtemps marginal, il est de plus en plus utilisé par les entreprises. Ainsi, le taux de non-cadres est en hausse, puisqu'il atteint 25 %, cette année contre 11 % auparavant. De plus, 41 % des professionnels sont à temps plein, alors qu'ils n'étaient que 22 % l'année dernière », relève David Bibard, directeur du Portail du temps partagé.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer