AccueilDroitTerrorisme : instauration d'un Comité mémoriel

Terrorisme : instauration d'un Comité mémoriel

La ministre de la Justice Nicole Belloubet vient de mettre en place un Comité mémoriel placé sous l'égide d'Elisabeth Pelsez, déléguée interministérielle à l'aide aux victimes. Ce groupe de travail va mener une réflexion sur la mémoire collective, « l'une des questions les plus complexes à explorer », selon la garde des Sceaux.
Terrorisme : instauration d'un Comité mémoriel

Droit Publié le ,

L'instauration du Comité mémoriel s'est déroulée lundi 12 février entre les murs de la Chancellerie, place Vendôme, devant un parterre restreint de magistrats, militaires, scientifiques, membres des institutions religieuses et quelques journalistes.

Dans un discours sobre et concis mettant en avant la nécessité d'inscrire dans le temps les événements dramatiques de notre Histoire, Nicole Belloubet a annoncé qu'elle instaurait un comité mémoriel composé de chercheurs issus de champs très différents. Historien, sociologue, juriste, géographe, neurobiologiste ou encore philosophe mèneront ainsi une réflexion poussée sur des actions à mener pour mettre en avant la mémoire collective des attentats terroristes.

Entre la reprise de concepts développés par le célèbre philosophe français Henri Bergson et les citations des écrivains Victor Hugo et Primo Levi, la garde des Sceaux a expliqué l'objectif de la création d'un tel comité.

Il s'agit ainsi « de mener une réflexion approfondie sur toutes les expressions que peut revêtir le souvenir des victimes d'attentats », a expliqué Nicole Belloubet.

Une mission souhaitée par le président Macron, soucieux de rendre hommage aux nombreuses victimes frappées par les attentats de ces dernières années. Il ne s'agit cependant pas de se focaliser sur les victimes récentes du 13 novembre mais d'englober toutes les personnes frappées par les centaines d'attentats terroristes sur le sol français, du Drugstore Publicis en 1974, à Charlie Hebdo en 2015 en passant par la fusillade de la rue des Rosiers en 1982 et la bombe du RER B à Saint-Michel en 1995.


Marie-Aimée Peyron, bâtonnier de Paris, avait fait le déplacement à cet événement qu'elle estime important « pour remplir notre devoir de mémoire et rendre hommage aux victimes des attentats ». © A.P.

La déléguée interministérielle à l'aide aux victimes, Elisabeth Pelsez, a présenté chacun des membres du Comité expliquant que l'un des premiers sélectionnés - le directeur de recherche au CNRS Denis Peschanski – avait soufflé le nom de plusieurs autres chercheurs. Elisabeth Pelsez s'est d'ailleurs réjouie que chacun d'entre eux ait accepté immédiatement cette charge.

« Une mission qui ne sera pas simple mais qui sera déterminante pour les années à venir », selon la déléguée à l'aide aux victimes dévouée à son sacerdoce.

En plus d'échanger sur leurs recherches respectives, ces scientifiques procéderont à des auditions régulières d'experts.

« Ils se réuniront à plusieurs reprises avec un certain nombre de spécialistes et d'associations pour faire des propositions qui seront remises au président de la République fin juin sur la manière de commémorer collectivement la mémoire des victimes », a expliqué Elisabeth Pelsez.

Aucune précision toutefois sur la suite à donner à ce rapport par le Gouvernement.

La rencontre avec des représentants de pays étrangers qui commémorent leurs victimes d'une manière particulière est aussi envisagée. Cette « ouverture à l'international » est considérée comme une inspiration précieuse selon la déléguée.

Cette dernière se refuse néanmoins à donner des pistes concrètes de travail au comité car « c'est très important de les laisser défricher le terrain » et de ne pas influencer les préconisations. « Ces travaux sont ouverts », s'est exclamée Elisabeth Pelsez. De la création d'un mémorial des victimes d'attentats terroristes (physique ou numérique) à la modification des programmes scolaires, en passant par un nouveau jour férié ou une date officielle de commémoration… tout est possible !

« Ce qui est très important pour nous est de pouvoir réfléchir à la manière dont va être transmise la mémoire de ces victimes dans les programmes pédagogiques en philosophie ou en histoire », a précisé Elisabeth Pelsez. Inscrire dans la mémoire collective les attentats terroristes et assurer la transmission aux jeunes de leur connaissance constituent les enjeux capitaux de son sacerdoce.

« L'idée de ce comité est d'être tourné vers l'avenir et se préoccuper des générations futures » a conclu Elisabeth Pelsez.

Composition du Comité mémoriel


La ministre de la Justice Nicole Belloubet et la déléguée interministérielle à l'aide aux victimes Elisabeth Pelsez ont posé avec tous les membres du comité, excepté Jean-Pierre Azéma absent ce jour-là. © A.P.

Myriam Achari – contrôleur général des Armées – directrice de la mémoire, des patrimoines et des archives (DMPA)

Jean-Pierre Azéma – historien – spécialiste de la seconde Guerre mondiale

Rachid Azzouz – inspecteur pédagogique régional d'histoire-géographie (IPR) – délégué académique à la mémoire, à l'histoire et à la citoyenneté

Alice Bombardier – professeure agrégée de géographie et chargée de cours à l'institut national des langues et civilisations orientales (INALCO)

Isabelle Chaudieu – chargée de recherche à l'institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) de Montpellier

Marc Crépon – philosophe – directeur du département philosophie à l'école nationale supérieure (ENS) de Paris

Antoine Garapon - magistrat – secrétaire général de l'institut des hautes études sur la justice IHEJ)

Olivier Grémont – président de la Fondation d'Aide aux victimes d'attentats (FAVT)

Denis Peschanski - directeur de recherche au centre national de recherche scientifique (CNRS) - centre européen de sociologie et de science politique (CESSP)

Michel Wievorka - directeur d'études EHESS.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?