Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Systran, Pricemoov et Taqadam lauréats des AI Paris Awards

le - - Entreprise - Innovation

Systran, Pricemoov et Taqadam lauréats des AI Paris Awards
© A.P. - Le jury et les lauréats des trophées AI Paris Awards 2018.

Les trophées AI Paris Awards 2018 sont venus récompenser une appli d'agent conversationnel pour le secteur de la santé, une plateforme d'optimisation tarifaire et un prestataire spécialisé dans le traitement de données ayant adopté une dimension sociétale.

Quarante start-up se sont portées candidates à cette deuxième édition des trophées, dont la legaltech Predictice.

Pour le jury composé d'un professeur de Télécom Paristech, d'un journaliste du JDN et de deux experts, il s'agissait d'un « très bon cru de sociétés ayant développé de l'IA » avec environ 30 % des candidats proposant des plateformes, 30 % des assistants virtuels et « quelques sujets particuliers, notamment sociétaux ».

Réuni le 25 mai dernier, le jury a choisi de sélectionner quatre finalistes et un coup de coeur « dans la mouvance opérationnelle ».

Après des « Battle de l'innovation » où les finalistes ont pitché en deux minutes chrono leur solution IA, le public a pu voter en direct pour les projets les plus innovants.

Dans la catégorie techno, Systran, le spécialiste français de la traduction automatique s'est imposé face à la start-up belge Timi, éditeur d'un atelier de machine learning automatisé, avec un chatbot développé pour le secteur de la santé, mis en œuvre pour le compte de son client Pertimm.

Dans la catégorie usage, « il fallait sélectionner des solutions qui répondent à de véritables usages avec une finalité », a souligné Frédéric Rivart, CTO de l'Alliance Big data.

C'est pourquoi le jury a retenu des services améliorant les secteurs du transport et du commerce. Pricemoov, l'expert français en optimisation tarifaire a ainsi remporté le trophée face à son compatriote Interstellar, éditeur d'une solution de régulation des transports en commun.

Quant au prix Coup de cœur du jury, il a été remis à TaQadam, une start-up new-yorkaise qui externalise une partie du travail de developpement d'IA à de jeunes adultes réfugiés se fixant l'« objectif de combiner aspect business et impact social », notamment pour réduire la crise du chômage au Moyen-Orient.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer