AccueilEntrepriseVie des entreprisesSTMicroelectronics se relance grâce au gyroscope double-cœur

STMicroelectronics se relance grâce au gyroscope double-cœur

Le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics vient de lancer sur le marché un capteur d'image nouvelle génération : le premier gyroscope double-cœur. Son caractère innovant réside dans son usage conjoint, destiné à la fois aux appareils téléphoniques intelligents (smartphones) et aux tablettes numériques, tandis que chacun possède actuellement son capteur spécifique

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

. Sa production en série est prévue à partir du deuxième trimestre 2012. Il sera commercialisé au prix unitaire de 3,90 dollars (3,06 euros) par 1 000 unités. Spécialiste des circuits intégrés et des systèmes par puces, STMicroelectrionics est né de la fusion en 1987 entre Thomson Semiconducteurs et la société italienne MGS Microelettronica. Ses composants semi-conducteurs sont principalement destinés aux secteurs des télécoms (appareils mobiles…), de l’informatique (cartes mémoire…), de l’électronique grand public (lecteurs mp3, appareils photos numériques…) et de l’automobile. La coentreprise ST Ericsson créée en 2009, avec le fabricant de mobiles Ericsson, a permis au groupe d’être désigné en novembre fournisseur des futurs smartphones de Nokia. La direction prévoit néanmoins un recul de 8 % de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre 2011, suite à un ralentissement des commandes des semi-conducteurs en fin d’année. Selon le cabinet Gartner, STMicroelectrics a réalisé 3,2 % de ce marché, restant au septième rang loin derrière le leader, l’Américain Intel (7,9 %). 2011 a ainsi été difficile en Bourse pour le fabricant de puces électroniques, dont le titre a perdu près de 41 % sur l’année. Son cours semble néanmoins rebondir en ce début 2012, avec une hausse de 3,25 % en première semaine. Il a notamment clôturé en tête de l’indice parisien le 3 janvier, avec une progression de 5,17 %.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?