AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisStationnement payant des deux-roues : la CPME voudrait que Paris aille plus loin !

Stationnement payant des deux-roues : la CPME voudrait que Paris aille plus loin !

L’union territoriale dédiée aux TPE-PME réclame un approfondissement de la réforme de stationnement des deux-roues motorisés thermiques, qui est devenu payant le 1er septembre à Paris.
Stationnement payant des deux-roues : la CPME voudrait que Paris aille plus loin !
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Le stationnement des deux-roues thermiques dans la capitale devient payant. Pour donner suite à cette réforme, la CPME Paris Île-de-France appelle la mairie de Paris à aller plus loin pour faciliter le stationnement des deux-roues motorisés pour tous les professionnels sédentaires et mobiles exerçant dans la capitale. L’organisation patronale invoque notamment la perte d’activité des TPE-PME parisiennes ainsi que le développement du e-commerce et des livraisons pour motiver sa demande.

« Aller plus loin pour tous les professionnels, entreprises et salariés »

« Cette mesure va impacter très lourdement le pouvoir d’achat des nombreux collaborateurs qui n’ont pas le choix de leur déplacement pendulaire et ne sont pas éligibles aux offres de stationnement pour les professionnels, ce qui pourrait du reste entraîner davantage de télétravail subi. Et si nous comprenons que cette nouvelle étape de la réforme du stationnement mise en place par la Ville de Paris a pour objectif à terme de désencombrer un espace public contraint sursollicité et de restaurer l’équité entre ses différents usagers, nous regrettons que cette mesure arrive maintenant, c’est-à-dire au mauvais moment », indique Bernard Cohen-Hadad, Président de la CPME Paris Île-de-France.

« C'est pourquoi nous demandons à la Mairie de Paris d’aller plus loin pour tous les professionnels, entreprises et salariés, car les TPE-PME de Paris sont loin d’avoir retrouvé leur chiffre d’affaires d’avant crise, tandis que le e-commerce et les livraisons continuent de se développer dans la capitale », plaide-t-il.

Afin de faciliter le stationnement des professionnels en deux-roues dans la capitale, l’organisation représentant les petits patrons parisiens encourage la ville de Paris à étendre le bénéfice de la carte “PRO Mobile” à cinq véhicules par professionnel, au lieu de trois actuellement, mais aussi à créer des places de stationnement dédiées aux professionnels et de développer l’infrastructure de bornes de recharge adaptée pour les scooters électriques. La CPME invite également les gestionnaires de parkings souterrains à baisser le tarif horaire pour les deux-roues. Enfin, l’union territoriale dédiée aux TPE-PME ouvre une réflexion sur le développement de l’offre de scooters partagés à l’attention des professionnels.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?