AccueilVie des entreprisesStart-up factory ou l'usine à bons conseils

Start-up factory ou l'usine à bons conseils

Le Salon des Entrepreneurs est aussi une sorte de « start-up factory », une usine à bons conseils pour monter sa propre entreprise innovante. L'amphi plein à craquer pour la conférence plénière intitulée « start-up : décryptage des modèles gagnants » a confirmé l'engouement national autour de « ces entreprises qui sauvent notre économie ».
Start-up factory ou l'usine à bons conseils

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,


Plus de la moitié des Français (52 %) mise sur les start-up pour sauver notre économie selon une enquête menée par l’Institut Think à l’occasion du 1er Salon des Entrepreneurs Marseille Provence d’octobre 2015. Le Premier ministre Manuel Valls a d’ailleurs fait remarquer lors de la plénière d’ouverture du salon que le gouvernement soutient fermement les entreprises innovantes, « nos usines du futur ».

Au-delà de l’audace et du sens de l’innovation, les startuppers doivent avoir certaines compétences afin de rencontrer le succès commercial. « Rien n’est gagné d’entrée de jeu », averti Romain Amblard, directeur de l’accélération du Numa, célèbre incubateur parisien qui a accompagné plus d’une centaine de start-up depuis 2011 dont 80 % sont encore en activité. Les startuppers doivent savoir où trouver l’aide stratégique et financière idoine. Il est aussi primordial de faire protéger le capital immatériel de l’entreprise naissante (idées, innovations et savoir-faire) par des dépôts de brevets, rappelle Yves Lapierre, directeur général de l’INPI. Pour Laurent Saint-Martin, délégué innovation de Bpifrance, un entrepreneur doit « être prêt dans son propre business », avoir une bonne idée et un business plan crédible dans sa manche, afin de bénéficier de subventions de la banque publique d’investissement.

Un bon conseil : tous les intervenants s’accordent à dire qu’il ne faut pas hésiter à se faire accompagner.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?