AccueilEntrepriseMercato affairesStanley Johnson, père de Boris Johnson obtient la nationalité française, grâce au cabinet Exilae Avocats

Stanley Johnson, père de Boris Johnson obtient la nationalité française, grâce au cabinet Exilae Avocats

Le cabinet Exilae Avocats a conseillé et accompagné avec succès Stanley Johnson, père de Boris Johnson, l’actuel Premier Ministre britannique, dans une procédure de déclaration de nationalité française.
Stanley Johnson, père de Boris Johnson obtient la nationalité française, grâce au cabinet Exilae Avocats
© Adobe Stock

EntrepriseMercato affaires Publié le ,

Après plus de 18 mois d’enquêtes et de démarches de son avocat français, le père du Premier ministre britannique a obtenu officiellement la nationalité française : « Compte tenu des éléments du dossier, et en l’absence de décision de refus du ministre de la Justice, M. Stanley Johnson a acquis la nationalité française le 18 mai 2022, à l’expiration des délais prévus par le code civil », selon l’AFP.

Né d’une mère française, Exilae Avocats a d’abord accompagné Stanley Johnson sur une demande de certificat de nationalité qui avait été refusée, compte tenu d’une absence, pendant plusieurs années, de lien avec la France.

A la suite de ce rejet, le Cabinet a engagé une procédure de déclaration de nationalité et monté le dossier, notamment grâce à des recherches approfondies dans les archives de plusieurs villes.

Exilae Avocats, cabinet de pointe intervenant notamment en droit de la migration, a ainsi rassemblé de nombreuses pièces originales requises par l’administration afin de prouver l’antériorité du lien qu’il possédait avec la France.

« La première partie de ce dossier – la demande d’un certificat de nationalité, a essuyé un premier refus des autorités françaises », soulève Grégoire Hervet, fondateur du cabinet Exilae Avocats, avant d’ajouter : « le Cabinet a dû mener un véritable travail d’enquête, passée la déception de ce premier refus, en allant notamment chercher certaines informations dans les archives de la ville de Versailles et en particulier des preuves datant des années 50 ».

Une victoire symbolique et une double nationalité qui permet à Stanley Johnson, ancien eurodéputé (1979-1984), de pouvoir bénéficier d’un passeport français.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 juillet 2022

Journal du01 juillet 2022

Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?