AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisHauts-de-Seine : soutien des mineurs non accompagnés

Hauts-de-Seine : soutien des mineurs non accompagnés

Au 31 décembre 2018, le Département comptait 930 mineurs et jeunes majeurs isolés pris en charge au titre de la protection de l'enfance, soit deux fois plus qu'en 2016. Le nombre de jeunes qui se sont présentés en vue d'être accueillis à l'Aide sociale à l'enfance (ASE) a ainsi augmenté de 185 %, avec une tendance permanente à la hausse.
Hauts-de-Seine : soutien des mineurs non accompagnés
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

L'effort de la collectivité est très conséquent puisque le budget a été multiplié par quatre entre 2015 et 2018, passant ainsi de 6,5 à près de 30 millions d'euros, avec un remboursement des dépenses d'évaluation de la minorité très partiel de la part de l'Etat.

Comme le souligne le Département, « À l'heure où l'Etat se désengage de ses obligations légales, le Département des Hauts-de-Seine a fait le choix de créer une cellule à Nanterre et d'ajuster ses effectifs, dès l'été 2018 pour ne laisser personne au bord de la route. »

À compter de mars prochain, la prise en charge se centrera sur les seules primo-évaluations de la minorité et de l'isolement, ce qui permettra ainsi de fluidifier le dispositif d'évaluation et d'accélérer les délais avec les services de la Justice.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?