Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Solidarité territoriale : création d'un fonds d'investissement innovant

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Solidarité territoriale : création d'un fonds d'investissement innovant
© A.P. - Marie-Christine Cavecchi, Pierre Bédier, François Durovray, Christian Favier, Patrick Devedjian.

Pour rééquilibrer les richesses et lutter contre les inégalités en Ile-de-France, sept départements franciliens s'associent librement pour créer un fonds d'investissement interdépartemental.

Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines, François Durovray, président du Conseil départemental de l'Essonne, Christian Favier, président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Marie-Christine Cavecchi, présidente du Conseil départemental du Val-d'Oise, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, ont mis en lumière les projets adoptés en vue d'être financés par ce nouveau dispositif - auquel participe également le Conseil départemental de Seine-et-Marne.

150 millions d'euros pour l'attractivité et la réduction des inégalités territoriales

Le fonds d'investissement interdépartemental sera abondé à hauteur de 150 millions en 2019, puis chaque année. Sa vocation est de financer des projets d'intérêt interdépartemental dont l'objectif est d'augmenter l'attractivité de l'Ile-de-France et de réduire les inégalités territoriales. « Les départements sont des machines à faire de la solidarité. Ce que l'on fait à l'échelle départementale, on va le faire à l'échelle extra-départementale. Le moment le plus stratégique pour les Franciliens est celui où l'État se désengage de tout », commente Pierre Berdier, Les présidents des conseils départementaux déplorent l'absence d'entretien des équipements en Ile-de-France. « Le viaduc de Gennevilliers s'est effondré alors que le diagnostic sur le piler était fait seulement depuis 2002. Vous avez également des ponts qui sont d'une grande fragilité », selon Stéphane Troussel, « Avec 150 millions, on peut faire de la mobilité et du social. Avec 20 millions d'euros, par exemple, on peut construire un collège. Mais cela peut varier en fonction des départements »,
déclare François Durovray, président du Conseil départemental d'Essonne. Ce fonds d'investissement interdépartemental est créé à partir du budget d'investissement des sept départements contributeurs. « Pour un département comme le mien, j'ai un peu moins de 10 millions d'investissement, ce qui va me permettre de financer des opérations que j'aurai dû financer seul mais qui vont trouver un cadre différent », ajoute-t-il.

« Les projets que nous soumettons à l'approbation de ce fonds d'investissement sont d'intérêt interdépartemental ».

Certains investissements, de par leur implantation géographique ou leur portée économique, dépassent le cadre d'un seul département. « Les sujets autour des aéroports, comme le contournement d'Orly, sont des sujets communs à l'Essonne et au Val-de-Marne. Plutôt que chacun finance de son côté, c'est le budget du fonds interdépartemental qui sera mobilisé. Pas d'autorisation de la part de l'Etat car l'établissement public est prévu par la loi », explique François Durovray,. En attendant sa création en janvier 2019, quelques exemples de projets correspondent aux objectifs du fonds, comme le prolongement du tramway T1 à l'Est. « L'idée c'est que les projets que nous soumettons à l'approbation de ce fonds d'investissement soient d'intérêt interdépartemental. Quand je vois que dans le cadre du contrat de plan Etat-région, l'Etat n'est toujours pas capable de boucler le financement du prolongement du tramway T1, qui traîne depuis des années, on trouve normal qu'il s'agisse d'un projet que nous puissions accélérer grâce à ce fonds. Par ailleurs, ce projet intéresse la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne », explique Stéphane Troussel. L'incapacité de l'Etat de finaliser le financement de projets existants oblige les départements à intervenir. C'est le cas notamment du réaménagement de la RD920 entre Bourg-la-Reine (92), Cachan, Arcueil (94) et Paris, ou encore le réseau interdépartemental de prise en charge de l'autisme, créé par les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines.

Des projets novateurs financés par ce fonds de solidarité inédit

« Nous avons un projet qui intéresse plusieurs de nos territoires. Il s'agit du projet de bus TZEN 3 à la Plaine Saint-Denis, qui va de la Porte de Pantin à Paris et qui pourrait aller jusqu'en Seine-et-Marne », affirme Stéphane Troussel. Ce bus, à haut niveau de fonctionnement s'étend sur 10 kilomètres et comprend 21 stations. « Dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux olympiques, nous avons le projet de développer un équipement dédié à la pratique du sport. Ce sera à la fois un lieu de pratique et un lieu de démonstration pour les collectivités locales. Et compte-tenu de l'ampleur du projet, nous ne pouvons pas forcément le réaliser seul, sa vocation dépasse les limites du département de la Seine-Saint-Denis », ajoute-t-il. Ce dernier fait ainsi référence à un projet de pôle sportif au stade de la Motte à Bobigny qui sera financé par le fonds interdépartemental.

D'autres projets de grande envergure vont voir le jour, comme le campus international à Cergy-Pontoise. La future faculté a pour ambition de rentrer dans le top 100 des universités mondiales. Comme l'explique Marie-Christine Cavecchi,.« Le Conseil départemental a déjà investi plus de 130 millions d'euros pour l'enseignement supérieur valdoisien. La région Ile-de-France nous a accordé 21 millions d'euros supplémentaires au titre du Contrat de plan Etat-Région, autant de budget qui permettent au futur campus de constituer un pôle d'excellence et de viser le niveau internationale », En complément, le campus international fait partie des pistes d'investissement envisagées par les élus contributeurs du fond interdépartemental.




Philippe CHARRESSON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer