AccueilEntrepriseVie des entreprisesSoldes d’été 2022 : l’espoir grâce aux touristes

Soldes d’été 2022 : l’espoir grâce aux touristes

L’édition 2022 des soldes d’été débute dans un contexte économique de baisse du pouvoir d’achat. Mais les commerçants espèrent un rebond, grâce au retour post-Covid des touristes.
Soldes d’été 2022 : l’espoir grâce aux touristes
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

C’est un rendez-vous souvent attendu avec impatience par les commerçants mais avec moins d’entrain depuis que la Covid est passée par là. Les soldes ont en effet subi de plein fouet la crise économique. Alors que les soldes d’été ont débuté cette semaine, les professionnels sont en mode attente. Malgré tout, les commerçants parisiens rencontrés par le Centre régional d'Observation du Commerce, de l'Industrie et des Services (Crocis) de la CCI de Paris-Ile-de-France se révèlent plutôt optimistes. Deux raisons à cela : une météo favorable, et le retour des touristes dans la capitale.

Un contexte défavorable depuis plusieurs années

Mais depuis plusieurs années, plusieurs tendances de fond se sont conjuguées, puis intensifiées avec la pandémie : essor du télétravail, commerce en ligne, achats de « seconde main », et enfin, pour les commerçants indépendants, des charges fixes en hausse et le prix élevé des loyers à Paris. Ce panel a impacté les bilans des commerçants. A ces difficultés s’ajoute aujourd’hui la flambée des prix, qui touche clients et professionnels : l’inflation limite les achats « plaisir », quand les commerçants subissent eux aussi des hausses concernant leur commerce, comme l’électricité.

Les professionnels espèrent donc que ces soldes d’été vont relancer la dynamique. Avec un facteur qui peut sembler anodin, mais qui est important. Dans l’habillement et la chaussure, la météo joue ainsi un rôle crucial pour déclencher l’achat. « L’été, on a beaucoup de petites pièces, qui ne sont pas chères, nos clientes, peuvent se faire plaisir à peu de frais », indique la responsable d’une enseigne des Champs-Elysées. Selon l’Alliance du Commerce, les ventes dans le secteur ont connu une embellie en mai (chiffre d’affaires en hausse de 11,5 % par rapport à mai 2019). Notamment grâce au beau temps.

Premières démarques et retour des touristes

Les commerçants rencontrés par le Crocis ont bon espoir que cette tendance s’accentue avec les soldes. Pour accélérer le mouvement, un certain nombre de grandes enseignes ont aussi et déjà lancé des ventes privées avec de fortes démarques. Enfin, les commerçants parisiens retrouvent la clientèle touristique. En la matière, le week-end de Pâques a marqué un tournant, avec 82 % de taux d’occupation hôtelière sans les Russes ni les Américains.

Depuis la semaine du 11 avril, le revenu par chambre, indice de référence du secteur, est supérieur à celui de 2019, selon le cabinet MKG. L’Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP) prévoit pour juillet que les touristes européens seront plus nombreux qu’en 2019 dans la capitale, tandis que les Américains devraient revenir à des niveaux comparables à 2019 après l’été. Au total, l’OTCP estime à 33 millions le nombre de visiteurs, français comme étrangers, attendus dans la métropole parisienne en 2022 ! « Je pense qu’on voit la fin du tunnel », conclut le gérant d’une grande enseigne de prêt-à-porter près de la gare Saint Lazare.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?