AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisSolde d'hiver : rendez-vous manqué selon la CCI

Solde d'hiver : rendez-vous manqué selon la CCI

La CCI Paris Ile-de-France vient de publier les résultats de son enquête sur les soldes d'hiver, menée par son observatoire économique régional (Crocis), auprès de 300 commerçants parisiens. Le constat est sans appel : la conjoncture économique, la météo clémente et la multiplication des promotions tout au long de l'année ont détourné les clients de ce rendez-vous traditionnel.
Solde d'hiver : rendez-vous manqué selon la CCI

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

62 % des commerçants interrogés sont insatisfaits de leur chiffre d’affaires sur la période, celui-ci ne dépassant pas 20 % de plus qu’un mois normal pour 72 % d’entre eux. Pire : pour 22%, le chiffre d’affaires est identique à un mois normal. En cause, la douceur climatique n’ayant pas permis d’écouler les articles d’hiver traditionnels. Les consommateurs adaptant leur comportement à la crise, 66 % des commerçants jugent l’activité automne-hiver peu ou pas satisfaisante. Seules les fêtes de Noël et ses achats « contraints » ont permis de relancer la consommation. La crise économique est passée par là et 80 % des commerçants considèrent qu’elle a eu de véritables répercussions sur leur activité.

La recherche permanente de petits prix par les clients a un impact important sur le panier moyen : pour plus d’un commerçant sur deux, celui-ci est en baisse. 70 % de ces commerçants considèrent que c’est la diminution du pouvoir d’achat et la conjoncture économique qui en sont la cause. Les ventes privées s’inscrivent de plus en plus nettement dans le paysage commercial. Cet hiver, 43 % des commerçants ont pratiqué des ventes privées ou promotions à destination de leur clientèle fidèle, avant les soldes. L’objectif ? Privilégier les habitués par rapport à la clientèle « de passage » ne venant que pour les soldes. 31 % des commerçants ont choisi la deuxième quinzaine de décembre pour proposer ces ventes privées, contre 23% l’an dernier. Malgré le contexte morose, les commerçants gardent le moral. 55 % d’entre eux se déclarent ainsi optimistes pour cette saison, ils étaient toutefois 58 % l’hiver dernier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?