Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Signature d'une convention d'aide aux victimes à Nantes

le - - Droit

Signature d'une convention d'aide aux victimes à Nantes

Les représentants du Tribunal de grande instance de Nantes, du barreau de Nantes, et des huissiers de Justice et l'Association d'aide aux victimes (ADAVI 44) ont signé récemment une convention relative à l'aide aux victimes d'infractions à la Maison de l'avocat de Nantes.

Cette convention détermine les modalités d’une meilleure information des victimes sur leurs droits, avant, pendant et après l’audience correctionnelle.

En effet, un grand nombre de victimes ne procède pas au recouvrement effectif des dommages et intérêts prononcés en leur faveur, faute d’information sur leurs droits après l’audience.

Il a donc était décidé de remettre au terme de l’audience correctionnelle aux victimes non assistées d’un conseil, un document d’information et une date de rendez-vous avec l’ADAVI 44 afin de les orienter dans leurs démarches de recouvrement.

Cette signature s’est tenue en présence de :

  • deux représentants du Ministère de la Justice : Françoise Aymes Belladina, chef au Bureau de l'aide aux victimes et de la politique associative (BAVPA) et Sandra Desjardin, adjointe au bureau de l'Aide aux victimes et de la politique associative (BAVPA)
  • d’une représentante de l’Institut national d’Aide aux Victimes et de la Médiation (INAVEM), qui fédère 140 associations : Olivia MONS, chargée de communication de l’Institut
  • du président du TGI de Nantes, Jean-Maurice Beaufrère
  • du bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Nantes, Jacques Lapalus
  • de la présidente de l’ADAVI 44, Marie-Christine Ricour
  • du procureur de la République de Nantes, Brigitte Lamy
  • de la Chambre des huissiers de justice, Didier Chagneau

La date n’a pas été choisie au hasard, cette signature ayant lieu dans la foulée de la Journée Européenne des Victimes du 22 février.

Cette signature fut également l’occasion de célébrer les 10 ans de travail engagé entre le barreau de Nantes et l’ADAVI44.

 

L’ADAVI 44 fait partie du réseau INAVEM (Institut National d’Aide au Victimes et de Médiation) qui fédère 140 associations en France. Le département de la Loire Atlantique compte une deuxième association à Saint Nazaire : Prévenir et Réparer.

L’ADAVI 44 existe depuis 1988, ses services sont confidentiels et gratuits. Elle est compétente sur le ressort du TGI de Nantes (toute la partie Est du département) et a pour missions de la commission des faits à l’exécution du jugements (dépôt de plainte, effectif ou non) :

  • D’accueillir toute victimes d’infractions pénales (homme, femme, majeur, mineur sans discrimination d’aucune sorte)De les informer sur leur droits,
  • De les informer sur leur droits,
  • De les orienter et de les accompagner dans leur démarches.

http://adavi44.fr/




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer