Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Sept nouveaux Tiers de Confiance rejoignent la FNTC

le -

Sept nouveaux Tiers de Confiance rejoignent la FNTC
© DR - La Fédération des tiers de confiance du numérique acceuille 7 nouveaux adhérents.

La Fédération des tiers de confiance du numérique (FNTC), en sa qualité d'espace de savoirs et d'expertises technologiques et juridiques, vient d'accueillir 7 nouveaux acteurs du développement de la confiance dans l'économie numérique. En 2017, l'emphase se maintient sur les start-up, dont 4 on été accueillies en « Pépinière de la Confiance ».

Parmi ces sept adhérents supplémentaires, quatre d'entres eux appartiennent effectivement à la pépinière de la confiance. Cette dernière est une unité essentielle de la FNTC, une cellule dédiée aux start-up exerçant une activité en lien avec la notion de confiance dans l'économie numérique (technique ou usage) qui souhaitent intégrer un écosystème.

« Elle fédère des néo-entrepreneurs qui font preuve de dynamisme créatif, suffisamment audacieux pour façonner l'avenir du numérique », précise Alain Bobant, président de la FNTC.

Afin de garantir l'équilibre de ses différentes composantes, les membres de la FNTC sont répartis dans 4 collèges (Prestataires et éditeurs de confiance labellisés ou certifiés ; Prestataires et éditeurs de confiance ; Experts et représentants des utilisateurs ; Institutionnels et Professions réglementées), ainsi que dans une cellule internationale et dans la Pépinière de la Confiance. La fédération accueille également des "membres associés".

Ont rejoint la "Pépinière de la Confiance" de la FNTC

  • Hellocare : plateforme d'e-santé permettant aux médecins de pouvoir effectuer un conseil médical à distance et envoyer une ordonnance par voie digitale.
  • Linfluent : plateforme d'intelligence collective et d'amplification sociale sur les réseaux sociaux mettant en place des comités éditoriaux qui peuvent se partager directement des informations, des articles, rédiger et planifier en équipe les messages dédiés aux réseaux sociaux.
  • Moodwork : start-up de l'univers du bien-être ayant pour vocation de réduire le stress et lutter contre le burn out en entreprise.
  • Tilkal : plateforme d'identité numérique pour les produits physiques, assurant une notarisation des événements d'une supply chain industrielle grâce à une blockchain.

Ont rejoint la cellule internationale de la FNTC

  • Incert R : fournisseur de services numériques public luxembourgeois.
  • Finashore : gestionnaire de relation client et d'archivage électronique marocain.

A rejoint le collège 2 "Prestataires et éditeurs de confiance" de la FNTC

  • Microlist : fournisseur de services d'archivage électronique, de gestion électronique de données et de documents, d'édition, de routage, d'impression numérique et de dématérialisation.

Construire la confiance de demain

La fédération poursuit sa mission qui consiste à structurer les échanges numériques, entre professionnels fournisseurs et/ou utilisateurs de services numériques partageant l'objectif commun de développer la confiance dans le numérique, et à être aussi force de proposition pour la normalisation des métiers du numérique.

Ses réflexions et travaux sont organisés autour de groupes de travail réunis régulièrement. Tous les guides, référentiels et labels (qui viennent compléter les normes et certifications) sont élaborés sur la base du volontariat des membres et sont mis à la libre disposition de l'ensemble des acteurs publics et privés (plus de vingt guides en 15 ans traitant de sujets aussi variés que la signature électronique, l'horodatage, le vote électronique, la traçabilité, la créance numérique ... l'un de ses « best-seller » étant le Vademecum juridique de la digitalisation qui bénéficie d'une mise à jour annuelle).

De plus, la FNTC dispense des formations généralistes autant que techniques et expertes (sur la blockchain par exemple) et est présente sur divers salons en plus de ses propres événements pour partager ses connaissances et son expertise.

Sa mission consiste aussi à accompagner les institutions publiques via sa participation aux travaux de normalisation (Afnor, ISO), membre du Comité Stratégique "CoS" ICN (Information et communication numérique à l'Afnor) notamment.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer