AccueilSociétéSeine-Saint-Denis : un homme tue sa femme et sa fille à Auberviliers

Féminicide Seine-Saint-Denis : un homme tue sa femme et sa fille à Auberviliers

Une mère et sa fille âgée de deux ans ont été retrouvées mortes, assassinées par le conjoint de la mère. La sœur du suspect a également été blessée lors de ce drame. Il s’agit du quatrième féminicide depuis le début de l’année.
Seine-Saint-Denis : un homme tue sa femme et sa fille à Auberviliers
© Adobe Stock

Société Publié le ,

C’est à Aubervilliers que le drame s’est déroulé, un homme déjà condamné à de multiples reprises durant les dix dernières années a tué sa femme ainsi que sa fille âgée de deux ans de plusieurs coups de couteaux. Lors de ce drame, la sœur du mis en cause a également été blessée, elle s’est défenestrée afin d’échapper à son frère, son pronostic vital n’est pas engagé, elle a pu être opérée avec succès. Après ce féminicide, le suspect avait pris la fuite et a foncé dans un mur. Il a été hospitalisé puis mis en examen pour « meurtre par concubin », « meurtre sur mineure de moins de quinze ans » et pour « tentative de meurtre ». Condamné à plusieurs reprises ces dernières années, le parquet précise cependant qu’aucune de ces condamnations ne concernait des faits de violences conjugales.

Le nombre de féminicides en hausse en 2021

L’association de défense des droits des femmes « Nous toutes » rappelle qu’entre 2006 et 2018, 110 enfants ont été tués par des hommes qui ont également tué leur mère. Il ne s’agit donc pas ici d’un cas isolé. L’association rappelle que 220 000 femmes sont victimes de violences conjugales chaque année et que dans ces situations, lorsqu’il y a des enfants vivants dans le foyer, ces-derniers sont également des victimes de ces violences. Une violence qui peut être physique, mais également psychologique, du seul fait d’assister régulièrement aux violences infligées à leur mère.

Le féminicide de Saint-Denis est déjà le quatrième recensé depuis le début de l’année 2022. En 2021, 113 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon selon de collectif de défense des droits des femmes. Un chiffre en augmentation par rapport à 2020 où le même collectif décomptait 102 femmes tuées.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

Journal du 24 décembre 2021

Journal du24 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?