AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisSeine-Saint-Denis : Retour vers la Préhistoire à Neuilly-sur-Marne

Seine-Saint-Denis : Retour vers la Préhistoire à Neuilly-sur-Marne

Visites guidées, ateliers participatifs, école du patrimoine… L'archéosite, situé au sein du Parc départemental de la Haute-Île, accueille les visiteurs tout l'été pour mieux comprendre la vie des hommes qui occupèrent ce lieu au fil du temps.
Seine-Saint-Denis : Retour vers la Préhistoire à Neuilly-sur-Marne
© www.seine-saint-denis.fr - Jusqu'en octobre, l'archéosite s'adresse aussi aux élèves de classes primaires et de collèges.

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Aux côtés des recherches scientifiques, l'archéosite offre à tous un lieu d'échange et d'apprentissage consacré à l'archéologie. À travers un parcours pédagogique ponctué de haltes dédiées à la découverte du climat, de la faune, de la flore et du mode de vie des hommes et des femmes de la Préhistoire, c'est l'ensemble des relations entre l'homme et l'environnement qui est ainsi évoqué (taille du silex, allumage du feu, reconstitutions d'habitats, techniques de pêche et de chasse,…).

Tous les dimanches après-midi, pendant les mois de juin et de juillet des visites guidées, des ateliers participatifs et des démonstrations font découvrir au grand public et aux scolaires l'avancée des recherches sur la Préhistoire.

Une école du patrimoine

Jusqu'en octobre, l'archéosite s'adresse aux élèves de primaire et du collège. Différents ateliers participatifs leur sont proposés, en lien avec les programmes scolaires. Au-delà de la découverte des populations de la Préhistoire, la compréhension des rapports qu'elles entretenaient avec leur environnement est essentielle.

Cette compréhension est évoquée à travers plusieurs disciplines : histoire (méthode de l'archéologie, Préhistoire), géographie (compréhension du paysage, le climat, l'hydrographie), sciences de la vie et de la terre (formation géologique, ethnobotanique, biodiversité) et la technologie.

Chaque atelier comprend une part d'expérimentation, où l'on apprend des gestes, opère des manipulations, réalise des constructions et comme un archéologue, échafaude des hypothèses et des conclusions. Entièrement financées par le Conseil général, ces activités sont toutes gratuites et répondent de manière ludique à un objectif majeur de sensibilisation à ce patrimoine archéologique.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?