AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisSedif : un plan d’investissement de 2,5 milliards d’euros sur 10 ans

Sedif : un plan d’investissement de 2,5 milliards d’euros sur 10 ans

Avec cette somme, le plus grand service public d’eau de France donne à son plan d’investissement une vision pluriannuelle et poursuit le projet majeur d’aller “Vers une eau pure, sans calcaire et sans chlore”.
Sedif : un plan d’investissement de 2,5 milliards d’euros sur 10 ans
© Sedif

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Le syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif) assure la desserte d’eau potable de plus de quatre millions de Franciliens. Réunis récemment en comité à l’usine d’eau potable de Choisy-le-Roi, les objectifs des 10 prochaines années ont été annoncés. Lors de cette réunion, le Sedif place l’innovation au cœur de son action et l’usager au centre du service et répond aux attentes des consommateurs. Le syndicat compte également être acteur de la transition écologique et assumer ce rôle face aux grandes autorités organisatrices d’Europe. Un autre grand axe adopté est celui de l’optimisation durable et innovante de la gestion patrimoniale. Enfin, la sécurisation du service bénéficiera également du plan d’investissement.

Impacts socio-économiques positifs

Les investissements engagés sur la période 2022-2031 vont accroître la performance du réseau et, par conséquent, contribuer à l’économie et l’emploi en Île-de-France. Les secteurs d’emplois soutenus sont divers et comprennent le BTP, les matériaux de construction, l’éducation, la santé, le social, l’industrie ou encore des bureaux d’études et d’expert.

André Santini, président du Sedif explique ses ambitions : « Avec ce plan d’investissement d’une ampleur inégalée, le Sedif se donne les moyens de ses ambitions et fait le choix du volontarisme et d’une vision à long terme, basée sur l’innovation, afin de toujours mieux répondre aux attentes de ses 4 millions d’usagers en matière de qualité de l’eau et de service ».

Pour les usagers, les bénéfices de l’investissement, comprenant 800 millions d’euros, seront notables grâce à la technique de filtration extrêmement fine qui permettra au Sedif d’offrir une eau plus pure, sans chlore et sans calcaire, tout en économisant en moyenne 100 euros net par an et par foyer. Cela se traduira notamment par l’Osmose inverse basse pression en complément des filières de traitement des trois usines principales du Sedif : Choisy-le-Roi, Méry-sur-Oise et Neuilly-sur-Marne.

C’est donc sur un double enjeu que le Sedif s’engage à optimiser à la fois la maximisation des retombées économiques, et la minimisation de l’impact environnemental.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 janvier 2022

Journal du21 janvier 2022

Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?