AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisSécurité des JO-2024 de Paris : répartition des responsabilités

Sécurité des JO-2024 de Paris : répartition des responsabilités

L'État et le comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024 de Paris ont signé le protocole de sécurité qui répartit leurs responsabilités.
Sécurité des JO-2024 de Paris : répartition des responsabilités
© CCI

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Ce protocole, en gestation depuis plusieurs mois, a été signé début janvier, dans le but d'anticiper le “qui fait quoi”, dans quel périmètre, et avec quelle responsabilité, pour un événement planétaire susceptible de drainer plus de 12 millions de spectateurs et dans un contexte de menace terroriste. Une clause de revoyure serait prévue fin 2022. Les organisateurs des JO-2024 de Paris ont revu à la hausse le budget consacré à la sécurité mi-décembre, le faisant passer à 295 millions d'euros contre 182 dans la candidature.

Le protocole traite des mesures de sécurité publique – périmètre de sécurité publique, circulation, déminage, protection des délégations officielles –, concernant participants, infrastructures, et spectateurs, sur tous les sites en France. Les organisateurs ont la responsabilité de la sécurité des sites. A l'extérieur, « les missions de sécurité sont assurées par les forces de l'État qui peuvent se faire assister par des agents de sécurité mis à disposition par l'organisateur », a précisé la délégation.
D'après ses estimations, pour la seule sécurité des sites, il faut « 22 000 agents privés et de 7 000 à 10 000 fonctionnaires de police », sur l'ensemble des sites, sachant que certaines épreuves ne se déroulent pas en Ile-de-France.

Les collectivités, comme la mairie de Paris, qui sera dotée dans le futur d'une police municipale, ou Saint-Denis, qui en a déjà une, pourront ensuite signer des "conventions" entre polices nationale et municipale. De son côté, la cybersécurité va être déclinée à part, a précisé la délégation, qui estime qu'il s'agit d'une « des principales menaces ».

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?