AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisSaint-Ouen : le stade Bauer entame sa métamorphose

Saint-Ouen : le stade Bauer entame sa métamorphose

A quelques semaines de la reprise du championnat pour les Audoniens, le Red Star, ainsi que la Métropole et la Mairie ont présenté le projet de rénovation du stade Bauer. Une nouvelle enceinte qui se veut moderne, tout en respectant l'Histoire et la tradition du club de Saint-Ouen.
Saint-Ouen : le stade Bauer entame sa métamorphose
DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

« Le Red-Star est bien plus qu'un club, ce nouveau stade sera bien plus qu'un stade » a lancé Karim Bouamrane, maire de Saint-Ouen, lors de la présentation du projet de rénovation du stade Bauer. Ce nouveau stade aura une capacité de 10 000 places et les quatre tribunes seront entièrement rénovées. Il s'agit d'un chantier de grande ampleur qui se terminera en 2025. Plus qu'un stade, le complexe Bauer sera un véritable lieu de vie : « Nous voulons que ce complexe soit vivant sept jours sur sept, pas uniquement les soirs de matchs », a poursuivi le maire. Ce projet est soutenu par la mairie ainsi que la Métropole du Grand Paris. Patrick Ollier, son président, était d'ailleurs présent lors de la présentation. Il a rappelé son enthousiasme à propos de ce projet : « Je tiens à assurer la ville et le groupe Réalités du soutien de la métropole, notamment en matière d'ingénierie et de conseil, pour mener à bien cette programmation ambitieuse et emblématique du territoire », a-t-il déclaré.

Le projet Bauer est le lauréat de la deuxième édition du concours d'urbanisme et d'architecture “Inventons la Métropole du Grand Paris”. Les architectes ont souhaité donner au nouveau stade, un style à l'anglaise avec une esthétique brute et industrielle. La population audonienne a été sondée à propos du projet, et un dialogue a été ouvert avec les supporters. Ces derniers ont notamment obtenu une réduction du nombre de places, initialement prévu à 15 000 ainsi qu'il n'y ait pas de naming à ce nouveau stade, c'est-à-dire qu'une marque donne son nom au stade. Ils souhaitent également conserver les “cassures” du toit de la tribune Ouest, qui font la particularité de leur stade. Les architectes étudient la faisabilité de cette demande.

L'autre point important est la tarification. Karim Bouamrane l'assure, ce stade sera accessible à tous : « Les bobos et classes populaires, ça n'existe pas à Saint-Ouen, le stade sera pour tous les Audoniens et on ne monte pas les populations les unes contre les autres. Nous ne souhaitons pas perdre les valeurs de club de quartier à l'image de Chelsea. Le peuple c'est la démocratisation de la notion d'excellence, il veut quelque chose de beau, qui rayonne, quand on vient du peuple on souhaite un nivellement par le haut ». Par ailleurs, le Red Star pourra continuer à jouer dans son stade pendant la durée des travaux. C'était l'une des prérogatives pour que ce projet puisse bien avoir lieu : “ Nous avons connu les délocalisations à Marville et à Beauvais, il était essentiel que le club puisse jouer dans sa ville » a déclaré Karim Bouamrane.

Objectif Ligue 2

Pour Patrice Haddad, président du Red Star, ce nouveau stade est un nouveau départ pour le club. Après une dernière saison compliquée, qui s'est conclue par une descente en Nationale 1, le club souhaite retrouver les divisions supérieures dans les années à venir. Cela passe par des infrastructures de qualité pour le président : “ Le projet du nouveau Bauer est lancé, notre nouveau centre d'entraînement de Marville à Saint-Denis est en cours de finalisation. Reste la brique sportive avec l'objectif de remonter en ligue 2 et de former les jeunes talents du 93” a-t-il expliqué.

C'est l'une des grandes nouveautés qui verra le jour suite aux travaux. La BauerBox sera composée de bureaux, de commerces et de restaurants intégrés au stade mais également ouverts sur la ville afin que le lieu vive toute la semaine et pas seulement les soirs de match. Cette BauerBox représente un investissement de 65 millions d'euros et occupera une surface de 30 000m². Une école de commerce prendra également place dans ce lieu. Ce partenariat public-privé a été mis en place pour que le financement des travaux ne pèse pas sur les finances publiques. Elle sera livrée fin 2025 et sa livraison marquera la fin des travaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?