AccueilDroitActualité du droitRoy Spitz fait Chevalier de l’Ordre national du Mérite

Roy Spitz fait Chevalier de l’Ordre national du Mérite

Mercredi 16 novembre, Roy Spitz, avocat du barreau de Nice, a reçu l’insigne de Chevalier de l’Ordre national du Mérite, à Paris.
Roy Spitz et Jérôme Gavaudan.
© DR - Roy Spitz et Jérôme Gavaudan.

DroitActualité du droit Publié le ,

« Pas de chiffres, pas d’études, pas de statistiques sur la profession, mais le parcours d’une vie dédiée à notre chère et belle profession d’avocat ». Tels ont été les premiers mots de Jérôme Gavaudan, président du Conseil national du barreaux, lors la cérémonie qui a vu Roy Spitz, avocat au barreau de Nice, président de l’Observatoire national de la profession d’avocat, président de la Commission des affaires européennes de l’union nationale des professions libérales et président d’honneur de la Confédération nationale des avocats, recevoir l’insigne de Chevalier de l’Ordre national du mérite. Collaborateurs, famille, amis… pour l’occasion une soixantaine de personnes étaient réunies au Conseil national des barreaux de Paris.

Un homme « consacré à la cause de la justice »

Après avoir retracé l’enfance et le parcours professionnel de Roy Spitz, Jérôme Gavaudan a salué son travail et son implication au service de la France et du monde du droit. « Vous cherchez toujours à comprendre les mystères de la justice, du droit et de la profession à travers des études, des sondages, des statistiques et des graphiques. C’est votre lot de plaisir, votre Pygmalion, j’ai envie de dire. Grâce à vos travaux, votre détermination et à l’aide de votre équipe, nous parvenons toujours à mieux saisir les évolutions de la profession. Vous ne vous limitez pas à des faire des actualisations de données déjà existantes, mais vous allez plus loin avec l’humanité qui vous caractérise, la volonté de comprendre ce qu’est la profession, ce que sont les nouvelles générations. Vous voyez rarement des problèmes, davantage des solutions (…). A la lumière de votre parcours, vous êtes tout à fait consacré à la cause de la justice. Vous êtes un grand travailleur avec le sens du devoir et de l’abnégation, avec ce sourire que vous avez de manière constante, mais aussi avec la bienveillance que les uns et les autres vous reconnaissent. Vos compétences et vos qualités se complètent, elles se cumulent, s’accumulent même et tous sont unanimes pour reconnaître votre intelligence et vos compétences ».

« Un honneur très spécial, un moment magique »

Une fois l’insigne de Chevalier de l’Ordre national du mérite accroché à son costume, Roy Spitz, ému, a pris la parole pour conclure cette soirée. « C’est pour moi un honneur très spécial, un moment magique. C’est la deuxième fois que la France et moi sommes spécifiquement liés par un écrit. La première fois, c’est quand ma famille va choisir la France et plus précisément quand ma maman va prendre la nationalité française et que je vais bénéficier de l’effet collectif attaché à sa naturalisation. J’ai adopté la France pleinement et aujourd’hui je vois que la France m’a également pleinement adopté », a-t-il conclu ému et fier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?