Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Roissy : la concertation du terminal 4 lancée

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Roissy : la concertation du terminal 4 lancée
© A.P. - Groupe ADP.

La concertation relative au projet de construction du terminal 4 à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle sera menée du 12 février au 12 mai prochain, pour des travaux qui devrait être finalisés en 2037.

De 7 à 9 milliards d'euros seront nécessaires pour réaliser ce projet, qui ne verra toutefois pas la création de nouvelles pistes. Il s'agit, pour le groupe ADP, de prendre en compte la hausse prévue du trafic aérien. En effet, si quelque 70 millions de passagers ont été accueillis en 2017, l'aéroport devrait en recevoir de 107 à 126 millions en 2037.

Aussi, la concertation, qui se tiendra jusqu'au 12 mai prochain, concerne 480 communes appartenant à 7 départements (Seine-et-Marne, Yvelines, Seine-et-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d'Oise, Oise et Paris). Des ateliers, des réunions publiques, des visites et des cafés participatifs sont prévus.

Ainsi, le Groupe ADP prévoit, dans le cadre de ce projet, « la construction de réseaux de dessertes routière et ferrée internes à la plateforme, d'aires de stationnement et de voies de circulation avions, et d'un ensemble de bâtiments ». Le terminal 4 doit offrir des capacités supplémentaires à l'embarquement et au débarquement de l'ordre de 35 à 40 millions de passagers par an.

Les aménagements envisagés, sur une zone de 167 ha au centre de la plateforme aéroportuaire, comprennent le déploiement de certains dispositifs de mobilité interne et la création d'un pôle multimodal de transport, faisant notamment l'interface avec la future gare de la ligne 17 du Grand Paris express.

Le terminal doit ainsi permettre de fluidifier les déplacements, notamment par la facilitation des contrôles et des différents process, ainsi que la personnalisation du parcours et l'accompagnement « porte à porte ». Une évolution qui s'appuiera sur des outils innovants et les nouvelles technologies numériques.

Un bilan de cette démarche sera dressé en juin prochain et le choix du maître d'ouvrage à l'été. L'enquête publique afin d'obtenir l'autorisation environnementale unique est programmée pour le deuxième semestre 2020, et le début des travaux pour le premier semestre 2021. Différentes phases de livraison sont ensuite prévues en vue d'un achèvement total du projet en 2037.

Cet équipement sera aussi l'occasion de « repenser et d'améliorer le fonctionnement global de la plateforme », selon Augustin de Romanet, PDG d'ADP, qui ajoute que cela « constitue une opportunité inédite de réfléchir, avec l'ensemble des parties prenantes, sur les meilleures solutions à étudier pour construire un terminal de référence utilisé et apprécié par tous, capable de maîtriser les impacts environnementaux de ses activités ».




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer