AccueilEntrepriseVie des entreprisesRéseau entreprendre Paris: soirée annuelle

Réseau entreprendre Paris: soirée annuelle

L’occasion pour les Chefs d'entreprise de se retrouver et de faire une introspection sur ce qu’est devenu le métier.
Réseau entreprendre Paris: soirée annuelle
© AP

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Après trois ans de pause, l’événement annuel du réseau, la grande soirée de juin, était de retour le 31 juin au soir, au Palais Brongniart à Paris.

« Être entrepreneur en 2022 : quête de liberté, d’utilité, de prospérité ? », interroge le thème de l’événement. Armelle Weisman, présidente du Réseau Entreprendre Paris et Maxime de Couëssin, le directeur du réseau, ont proposé une ode au voyage aux membres, lauréats ou administrateurs du réseau lors de la cérémonie.

L’entrepreneuriat du réseau

Dès 16 heures, les anciens lauréats du réseau étaient présents pour faire parler de leurs produits. « Je suis tellement contente de voir tous ces stands de nos lauréats », a affirmé Armelle Weisman, lors de la cérémonie. Triés par pôles, les stands exposants étaient donc l’opportunité de présenter les nouvelles innovations, gammes ou collections des marques et entreprises jadis portées par Réseau Entreprendre Paris. Même les lauréats suivis en 2021 étaient de la partie, avec Skin&Out dans le pôle santé et bien-être, par exemple. Au pôle alimentation, c’est Funky Veggie, la marque vegan du moment, qui faisait goûter ses nouveaux biscuits apéro, pas très loin de Matatie, une gamme de biscuits adaptée aux enfants allergiques. Puis, tous se sont réunis pour la plénière du réseau, direction l’auditorium pour en savoir plus sur le bilan de ces trois années écoulées, depuis la dernière cérémonie de 2019.

« En trois ans, la nature de nos entreprises a changé », explique Armelle Weisman. Avec la crise sanitaire et l’explosion des moyens de communication digitaux, le réseau a évolué, et ses membres avec. En 2021, Réseau Entreprendre Paris a dénombré 1 500 candidatures, contre 1 000 en 2019. Cette année, plus de 70 entreprises sont lauréates du réseau, bénéficiant par conséquent d’un accompagnement sur mesure pour développer leur entreprise. La soirée a pour objectif de pousser à la rencontre, le réseau entreprendre se veut être catalyseur de nouveaux partenariats, de solidarités entre membres administrateurs ou lauréats, il ambitionne de faire partie du presque quotidien de la vie de ces entrepreneurs, d’agir comme un véritable levier de développement de leurs entreprises. Mais aussi, c’est une soirée « sous les couleurs de l’introspection », explique Armelle Weisman. Oui, il est temps de faire le point sur qu’est devenu le métier d’entrepreneur, témoignages à l’appui.

© AP - Julien Pierre, grand témoin de l'événement

Les témoins au cœur de la soirée

C’est Audrey Destang, fondatrice de Popee, qui ouvre le bal. Avec sa marque de papier toilette, puis de papiers du quotidien engagée, Audrey Destang a été lauréate du Réseau Entreprendre en 2020. En débutant avec seulement du papier toilette écologique sur son site internet, elle propose maintenant de l’essuie-tout, des mouchoirs et même certains produits adaptés aux peaux sensibles. Elle est revenue sur son parcours en tant que dirigeante d’entreprise, évoquant la confiance qu’elle a donné à ses salariés, comme les prises de risque qu’elle a parfois du prendre en recrutant. Elle qui avait « un peu envie de créer sa boîte en sortant de l’école de commerce » a monté un véritable business en partant d’un objet indispensable du quotidien.

Vincent Giraudeaux, fondateur d’Yseis, lui succède. Ancien circassien, il a joui d’une carrière dans le monde du cirque avant de se reconvertir à la suite d’un accident professionnel. « Je me suis écrasé et je suis remonté », a expliqué celui qui est aujourd’hui à la tête de son entreprise. Spécialisée dans la prévention des risques, la formation ou le team building des entreprises, Yseis compte pas moins de dix agences à l’heure actuelle. La transmission est centrale dans son parcours et le cirque lui a ouvert sans conteste la voie de l’entrepreneuriat. « Grâce au cirque, j’ai développé mes entreprises à la manière d’un spectacle vivant », explique le chef d’entreprise en jonglant, quilles à la main.

Julien Pierre en invité d’honneur

A chaque soirée du réseau son grand témoin. Après avoir reçu divers sportifs de haut niveau ou encore, l’aventurier Jean-Louis Étienne, c’était Julien Pierre qui clôturait la soirée. L’ancien rugbyman, sélectionné plusieurs dizaines de fois dans l’équipe nationale, champion de France a aussi vécu la finale de la coupe du monde de 2011 en Nouvelle-Zélande. Une fois sa carrière de sportif terminée, Julien Pierre a fondé Fair Play for Planet, une entreprise qui décerne des labels environnementaux aux clubs, sites ou événements sportifs et le fonds de dotation Play for Nature. Si l’ex-international français admet que l’entrepreneuriat n’est pas aussi stimulant qu’une carrière de rugbymen, il affirme : « je suis fier de faire ce que j’ai envie ». Julien Pierre revient sur son parcours, sur le « plus beau souvenir de sa carrière » lorsque Thierry Dusautoir, capitaine du XV de France à l’époque, les avait « ramenés en enfance » lui et les autres joueurs, en parlant du club où chacun d’entre eux avait appris à jouer au rugby. Il évoquera ensuite le « V » de la victoire, que l’équipe de France avait formé lors de cette même finale de coupe du monde en 2011, en avançant face au haka des All Blacks, qui remporteront finalement la coupe. Entre entrepreneuriat et sport de haut niveau, on retrouve l’endurance, l’esprit d’équipe, le challenge, et c’est pour ces raisons que Réseau Entreprendre Paris invite des sportifs, à l’image de Julien Pierre, pour qu’ils témoignent. Pour cette soirée placée sous le signe de l’introspection, Julien Pierre explique que pour lui, entreprendre c’est avant tout « faire ce qu’on a envie, le faire le mieux possible, essayer de s’améliorer… Être un entrepreneur, c’est un peu tout ça je crois ». Et cette définition aura certainement résonné parmi les spectateurs, eux aussi entrepreneurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?