AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisReprise progressive des grands chantiers d'infrastructures ferroviaires

Reprise progressive des grands chantiers d'infrastructures ferroviaires

Mis à l'arrêt, les grands chantiers d'infrastructures ferroviaires (Grand Paris Express et prolongement d'Eole) reprennent progressivement. Cette reprise est notamment permise grâce aux négociations menées par le secteur du BTP avec le Gouvernement qui ont débouchées sur l'édiction, au sein d'un guide de bonnes pratiques édité par l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics, de règles d'organisation, d'hygiène et de distanciation sociale.
Reprise progressive des grands chantiers d'infrastructures ferroviaires
@ DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

« Le 2 avril dernier, le gouvernement et la profession des travaux publics ont conclu un accord formalisé dans un guide de préconisations publié par l'OPPBTP, guide qui fixe les prescriptions à appliquer pour une reprise tenant compte du risque sanitaire Covid-19. C'est ce guide qui nous sert de feuille de route pour la reprise de l'ensemble de nos travaux. », expliquait récemment Xavier Gruz, directeur du projet Eole.

Si dès la mi-avril, le chantier a repris à la Défense, à Courbevoie et à la Porte Maillot et qu'il en sera progressivement de même à Neuilly et à Paris dans les jours à venir, « la priorité absolue, c'est la sécurité », affirme-t-il. Aussi la reprise se fait-elle en trois étapes : adaptation des bases vie (nettoyage, mise en place des dispositifs qui permettent l'espacement entre les personnes qui les occuperont...), adaptation des postes de travail pour tenir compte des règles de distanciation et mettre en place des gestes barrières sur l'ensemble des chantiers et, enfin, accueil et formation des salariés aux nouveaux risques et aux nouvelles procédures. Ainsi, à la Porte Maillot, Virginie, l'immense tunnelier qui perfore le sous-sol de l'Ouest parisien pourra, a priori, bien passer cet été. « Nous avons en parallèle continué les études, les procédures administratives et les procédures marché, le tout en télétravail. », indique-t-il par ailleurs.

Aménagements des chantiers, reprise progressive, poursuite de travaux administratifs, les mots clés sont les mêmes côté Grand Paris Express. Les bases vie des chantiers ont été aménagées la semaine du 20 avril, pour une reprise effective des travaux celle du 27. La Société a par ailleurs, pendant cette période de confinement, attribué les deux premiers marchés d'aménagement tous corps d'états sur les futures lignes 16 et 17. Pour leur futur Centre d'Exploitation, qui s'avérera être un équipement indispensable car s'y trouvera le poste de commande centralisé chapeautant le réseau automatique et y sera assurée la maintenance des rames, c'est le groupement Brezillon (Bouygues Bâtiment Île-de-France Ouvrages Publics, Eiffage Energie Systèmes, Clevia Île-de-France et Satelec) qui emporte la mise pour un montant de 181 millions d'euros. Le centre s'étendra sur 20 hectares, débordant sur une partie du site de l'ancienne usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay Sous-Bois. La Société du Grand Paris a également attribué le marché de travaux tous corps d'état de la future gare Saint-Denis Pleyel à l'entreprise BESIX pour un montant de 100 millions d'euros, marché qui porte également sur quatre ouvrages de service : trois dédiés à la sécurité des voyageurs, la ventilation et le désenfumage des tunnels et un ouvrage de retournement de trains.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?