AccueilActualitéReprise des ventes de logements anciens en Île-de-France

Reprise des ventes de logements anciens en Île-de-France

Lors de la conférence à la Chambre des notaires de Paris sur le marché de l'immobilier résidentiel ancien en Île-de-France, les deux notaires, Thierry Delesalle et Philippe Sansot, ont noté une reprise des ventes des logements anciens et une stabilité des prix en 2015, selon une étude de l'Insee et des notaires d'Île-de-France. De plus, ils prévoient pour l'année 2016 une légère augmentation des prix.
Reprise des ventes de logements anciens en Île-de-France
Chambre des notaires de paris

Actualité Publié le ,

«Une pincée de baisse des prix, une dose de taux d'intérêts attractifs, on saupoudre le tout d'une demande de logements, et voilà le cocktail pour une reprise du marché de l'immobilier », détaille PhilippeSansot. La stabilité des prix a relancé le marché en 2015. Les prix ont été à la baisse quasiment toute l'année avant de légèrement augmenter en fin d'année. Cette conjoncture a rassuré les acquéreurs et entraîné une reprise des ventes de logements anciens en Île-de-France.

Le volume des ventes d'appartements anciens en Île-de-France a ainsi augmenté de 17 %, soit 103 050 ventes en 2015, selon cette étude présentée par les deux notaires.

Le prix des appartements a connu un rééquilibrage au 4e trimestre 2015. Les prix des appartements ont légèrement augmenté par rapport au trimestre précédent, soit une hausse de 0,3 %. Thierry Delesalle prévoit également une faible augmentation de 0,3 % des prix des appartements pour avril 2016 par rapport à avril 2015. Les prix resteront donc plus ou moins stables en 2016, selon les deux notaires.

Le marché des maisons individuelles « est plus dynamique que le marché des appartements », avoue Thierry Delesalle. Le prix moyen d'une maison ancienne de quatre pièces, en Île-de-France a seulement baissé de 0,2 % en 2015 par rapport à 2014. Le volume des ventes en Île-de-France a également augmenté de 17 % par rapport à 2014 soit 48 510 ventes en 2015. Le prix des maisons est donc stable.

Les notaires prévoient un rééquilibrage des prix du marché des maisons anciennes en avril 2016. Les prix augmenteraient de 1,3 % par rapport à janvier 2016.

Côté financement, « les taux ne bougeront pas selon les banques, et le dynamisme sera toujours là ». Cette fluidité du marché, garantie par l'équilibre entre le volume des ventes et la stabilité des prix, encourage les vendeurs et les acquéreurs. « C'est donc le moment de vendre et d'acheter », concluent les deux notaires.

3e,10e et 16e, les nouveaux arrondissements où il faut investir

Thierry Delesalle encourage l'investissement dans les 3e, 10e et 16e arrondissements en raison de l'attractivité des prix des appartements, contrairement au prix des logements dans « le cœur de la capitale à savoir les 1er, 2e et 4e arrondissements ».

Selon Thierry Delesalle : « Les 3e et 10e arrondissements sont porteurs d'une forte plus-value, ils sont proches du cœur de la capitale et les prix des logements sont moins chers que ceux du centre. » Au 4e trimestre 2015, les prix des appartements des 1er, 2e et 4e arrondissements ont respectivement augmenté de 7,1 %, 8,9 % et 5,4 % par rapport à 2014. Alors que les prix des appartements dans le 3e ont augmenté de 0,4 %, soit 9 830 euros le mètre carré, et de 2,5 %, dans le 10e, soit 7 670 euros le mètre carré. « C'est nettement moins que l'évolution des prix du cœur de la capitale. »

Si l'on s'éloigne du centre de Paris, le 16e arrondissement devient aussi « une opportunité d'investissement », estime Thierry Delesalle. Il enregistre la plus forte baisse du prix au mètre carré des appartements anciens à Paris, soit un recul de 3,8 % au 4e trimestre 2015 par rapport à 2014. Cette baisse s'explique par « le désamour des Parisiens » pour le notaire. Il est en effet jugé trop loin du centre de la capitale.

Ventes de logements : 92 vs 93

En 2015, les ventes de logements dans les Hauts-de-Seine ont connu une nette progression, contrairement aux ventes en Seine-Saint-Denis, selon Philippe Sansot. Le département des Hauts-de-Seine, le plus cher d'Île-de-France, enregistre le plus grand nombre de ventes d'appartements, 20 000 en 2015, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2014. De son côté, la Seine-Saint-Denis enregistre un nombre nettement inférieur, seulement 8 000 ventes d'appartements en 2015, soit une augmentation de 4 % par rapport à 2014.

Concernant les maisons individuelles, les ventes en Hauts-de-Seine ont également progressé en 2015 par rapport à 2014, soit une hausse de 16 %. La Seine-Saint-Denis fait moins bien avec une légère augmentation de 2 % des ventes en 2015 par rapport à 2014.

Cette hausse des ventes de maisons en Hauts-de-Seine s'accompagne également d'une baisse des prix. Au 4e trimestre 2015, les prix de ses maisons anciennes T4 en Hauts-de-Seine ont baissé de 3,4 % alors qu'en Seine-Saint-Denis, ils ont légèrement augmenté de 1,3 % par rapport à 2014. « Le temps est donc venu d'investir dans le département le plus cher d'Île-de-France », reconnaît Philippe Sansot.


Le marché de l'immobilier en Seine-et-Marne mieux qu'en 2007

La vente de logements en Seine-et-Marne dépasse le niveau des ventes d'avant-crise de 2008.

La Seine-et-Marne a vu son nombre de ventes d'appartements anciens augmenter en 2015 par rapport à la moyenne de la période de 1999-2007. Les ventes ont augmenté de 17 %, soit 6 000 logements vendus en Seine-et-Marne. Le marché des maisons a également dépassé le niveau d'avant-crise. La Seine-et-Marne enregistre une hausse de 3 % des ventes de maisons anciennes, soit 12 000 ventes en 2015, par rapport à la moyenne de la période 1999-2007. Les prix des maisons en Grande Couronne dont fait partie la Seine-et-Marne augmenteraient début 2016 selon le notaire Philippe Sansot. Ils progresseraient de 3 % en avril 2016 par rapport à avril 2015. Cette augmentation ne freinerait pas les acheteurs en 2016. « Les acquéreurs font confiance à la stabilité des prix du marché. Le marché des maisons se porte bien », conclut Thierry Delesalle.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?