Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Report du début des soldes d'été : une décision "de bon sens" pour l'Alliance du Commerce

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Report du début des soldes d'été : une décision "de bon sens" pour l'Alliance du Commerce
© Adobe Stock

Réagissant à la déclaration de Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, de reporter le début des soldes d'été au 30 juin prochain, l'Alliance du Commerce a salué une décision « raisonnable et de bon sens ».

Au micro de France Inter le 27 mai dernier, Bruno Le Maire a suggéré de décaler la date de début des soldes d'été 2021. « Il ne faut pas décaler exagérément, je propose qu'elles soient décalées au 30 juin », a-t-il déclaré. Un décalage des soldes que l'Alliance du Commerce juge raisonnable et de bon sens et qui, limité à une semaine, tient compte du précédent bilan du report des soldes d'été, qui avait été défavorable aux commerçants.

Report : de nombreux avantages économiques...

Selon l'Alliance du commerce, le démarrage des soldes au 30 juin devrait permettre de soutenir activement l'activité des commerçants en leur permettant d'écouler leurs stocks, de très nombreuses enseignes faisant face à des niveaux de stocks élevés du fait de la fermeture de leurs points de vente depuis le 31 janvier. Il devrait participer à reconstituer la trésorerie des commerçants alors même que la plupart des enseignes n'ont pas encore perçu l'aide au titre du fonds de solidarité et du dispositif de prise en charge des « coûts fixes ». A ce titre, l'Alliance du Commerce appelle le Gouvernement à accélérer le versement des aides et à confirmer rapidement le dispositif de prise en charge des loyers et charges locatives. Enfin, ce report vise à ne pas pénaliser l'activité commerciale dans les grands pôles urbains dont la clientèle commence à partir en vacances d'été dès la mi-juillet et à soutenir la consommation, en permettant aux clients de profiter de prix attractifs et de se faire plaisir en fin de saison.

…Ainsi que sanitaires

Selon l'Alliance, cette décision est aussi cohérente sur le plan sanitaire puisque le 30 juin est également la date de dernière étape du déconfinement, où, notamment, les jauges d'accueil en magasin seront supprimées. « La date du début des soldes d'été était très attendue. Le 30 juin, qui coïncide avec la fin des mesures de restriction d'accueil, est une décision de bons sens économique et cohérente avec le plan de déconfinement. En retenant cette date, les soldes devraient permettre de soutenir l'activité des commerçants, de reconstituer leur trésorerie en écoulant les stocks invendus mais aussi de soutenir la consommation », déclare Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer