Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Rentrée solennelle du Barreau de Paris

le - - Droit

Rentrée solennelle du Barreau de Paris

Les avocats se sont réunis dernièrement au théâtre du Châtelet, à Paris, à l'occasion de la rentrée solennelle du Barreau de Paris et de la Conférence. En présence de Christiane Féral-Schuhl, Bâtonnier du Barreau de Paris et de Christiane Taubira, Garde des Sceaux, ministre de la Justice.

Comme le souligne Christiane Féral-Schuhl, « chaque année, la rentrée du Barreau de Paris rythme la vie judiciaire française. Elle projette aussi, l’image d’un barreau ouvert sur le monde et vigie des libertés. Il s’agit d’une occasion unique de rencontres et d’échanges pluriels autour des valeurs, des actions mais aussi des interrogations face aux défis à venir. »

« Cette rentrée 2012 était placée sous le signe du rassemblement, de la solidarité et du droit à la dignité. Les 24 000 avocats du Barreau, ainsi que les confrères et partenaires de France et de l’étranger étaient invités pour assister à la rentrée.  Christiane Féral-Schuhl tenait particulièrement à ce que cette manifestation, qui relie histoire et tradition au Barreau, soit partagée. » Ajoute t-elle.

Les secrétaires de la Conférence perpétuent ainsi l’art oratoire qui remonte à la Grèce antique : dès le Ve siècle avant notre ère existaient des procès simulés où des apprentis orateurs plaidaient une cause fictive.  Avant la Révolution, les jeunes avocats organisaient entre eux des procès imaginaires. Un orateur était parfois invité à prendre la parole lors de la rentrée judiciaire annuelle. Depuis le rétablissement des ordres d’avocats en 1810, le Barreau de Paris fait de ces conférences un élément de formation professionnelle et chaque année, une dizaine de jeunes avocats sont désignés comme secrétaires pour préparer les séances de travail. Dans leur vie professionnelle, ils traitent aussi bien les affaires civiles que pénales et l’éloquence s’avérant une arme utile.

Lors de la rentrée solennelle du Barreau de Paris, il est donc de tradition que le Premier Secrétaire de la Conférence prononce l'éloge d'un Bâtonnier disparu, d'une personnalité ou des aspects du droit et de la profession d'avocat et que le Deuxième secrétaire retrace en principe un grand procès, cette année. Cette année, le Premier secrétaire de la conférence, Quentin Lancian a choisi de faire l’éloge de Joë Nordmann et le Deuxième secrétaire, Benjamin Mathieu a souhaité parler du (non) procès de Ben Laden.


Pour souhaiter une bonne rentrée aux 24 000 avocats du Barreau de Paris, Christiane Féral-Schuhl, Bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris, a prononcé un discours introductif dans lequel elle a fait part de quelques recommandations, déclarant qu'être avocat "ne s'improvise pas, il faut du savoir, du savoir-faire, du savoir-être, le tout empreint de déontologie". S’adressant à la Garde des Sceaux,  ministre de la justice, Christiane Taubira elle soulève la question des prisons françaises, grand débat de cette rentrée qui avait pour sujet « Prison française : prison modèle ? ». Elle souhaite que « le masque de la honte qui couvre la France soit levé », que des solutions soient apportées concernant la réforme de la garde à vue que les avocats trouvent leur place, eux qui sont « la voix des sans voix » et affirme la nécessité « d’agir dans ce monde qui bouge sans cesse». Christiane Féral-Schuhl soulève un grand nombre de recommandations dans son discours, dans le but d’un avenir meilleur pour la profession, « le message est fort,  notre mission ne s’improvise pas, elle impose l’excellence ». Également dans le débat, la voix de la femme avocat, la responsabilité sociale et environnementale, le réseau des avocats en France. Enfin, elle a souligné la nécessité de protéger le secret professionnel, abordant la dématerialisation des procédures qui passent par le dispositif e-barreau. Consciente que la Justice, pour être efficiente doit s'appuyer sur des règles pragmatiques, Christiane Taubira a salué la Charte des bonnes pratiques de la collaboration proposée par le Barreau de Paris aux avocats. Outre le rappel des principes fondamentaux, celle-ci propose un guide des usages, cherche à accroître la présence des femmes, et veut développer le contrat de génération. La Garde des Sceaux a rappelé ses engagements, déjà évoqués lors d'échanges avec les avocats, sur le décret dit « passerelle » permettant d'accéder à la profession d'avocat. Un décret qui doit être complété afin de garantir l'intégration à la profession dans des conditions de droit et d’éthique acceptables. 

© Montage A.P

Le Barreau de Paris a proposé aux avocats, une Charte de bonnes pratiques de collaboration adoptée par le Conseil de l’Ordre afin de clarifier le droit et les obligations des avocats collaborateurs et des cabinets d’avocats. A ce jour, 64 cabinets l’ont déjà signée. Elle propose un ensemble de démarches à mener conjointement, durant tout le déroulement de la collaboration par le collaborateur et son cabinet, de sa conclusion à sa rupture, afin de concilier vie professionnelle et vie privée. Elle vise également à prévenir les difficultés, voire les contentieux qui pourraient survenir entre les collaborateurs ou collaboratrices et leur cabinet afin de servir de relais entre les plus anciens et les plus jeunes pour une évolution significative de leur carrière professionnelle.

Selon Christiane Féral-Schuhl, « être un professionnel libéral peut être la synthèse d’une qualité de vie personnelle et de la réalisation d’une ambition de développement économique […]  cette charte doit être le moyen pour les jeunes avocats de parfaire leur formation et de bâtir leur carrière professionnelle.» 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer