AccueilSociétéRénovation énergétique : les plafonds de MaPrimeRénov' réhaussés au 1er février 2023

Rénovation énergétique : les plafonds de MaPrimeRénov' réhaussés au 1er février 2023

Les plafonds des travaux finançables par le dispositif public d'aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov' vont être revalorisés au 1er février 2023, pour tenir compte de la hausse des prix, a annoncé le Gouvernement.
Les plafonds de MaPrimeRénov' réhaussés au 1er février 2023.
© Adobe Stock - Les plafonds de MaPrimeRénov' réhaussés au 1er février 2023.

Société Publié le ,

Le coup de pouce financier que représente le dispositif public d'aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov' va être revalorisé au 1er février prochain. C’est l’annonce faite par le Gouvernement la semaine dernière. « En 2023, les montants de travaux soutenus via MaPrimeRénov' vont augmenter, afin de prendre en compte l'inflation et de favoriser les rénovations globales », a déclaré le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu dans un communiqué.

Autre évolution, à partir du 1er janvier, "MaPrimeRénov' ne permettra plus de subventionner l'achat de chaudières à gaz, y compris celles à très haute performance énergétique", a souligné le Gouvernement, « conformément à l'orientation de réduire progressivement notre dépendance aux énergies fossiles ».

2,5 milliards d'euros de budget en 2023

Mise en place en 2020 et pilotée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), MaPrimeRénov', dotée d'un budget de 2,5 milliards d'euros en 2023, vise à aider les Français, quels que soient leurs revenus, à rénover leur logement pour réduire leur consommation d'énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. « Ces moyens renforcés permettront de soutenir en priorité les rénovations les plus performantes et d'accentuer le soutien aux ménages modestes » à partir du 1er février 2023.

En ce qui concerne le dispositif MaPrimeRénov' copropriétés, qui permet de financer les travaux de rénovation énergétique sur les parties communes des copropriétés, celle-ci verra ses plafonds relevés « de 15 000 à 25 000 euros ».

Du côté de MaPrimeRénov sérénité, qui concerne les travaux de rénovations permettant un gain énergétique d'au moins 35 %, les plafonds « seront revalorisés de 30 000 à 35 000 euros pour mieux accompagner les ménages les plus modestes dans leurs projets de rénovation globale ».

Selon un récent rapport de France Stratégie, les ménages modestes sont les principaux bénéficiaires de MaPrimeRénov' puisqu'ils représentent 68 % des demandes validées en 2021. Sur les 640 000 dossiers traités l'année dernière, 83 % étaient des rénovations qui ne concernent qu'un geste (changement de chaudière, isolation...).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 mars 2023

Journal du24 mars 2023

Journal du 17 mars 2023

Journal du17 mars 2023

Journal du 10 mars 2023

Journal du10 mars 2023

Journal du 03 mars 2023

Journal du03 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?