AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisRencontres des entrepreneuses en action : inspiration et motivation

Rencontres des entrepreneuses en action : inspiration et motivation

Le colloque “Les Rencontres des entrepreneuses en action” s'est tenu dernièrement au sein de l'hémicycle du Conseil régional, dans le 7e arrondissement de Paris.
Rencontres des entrepreneuses en action : inspiration et motivation
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Organisé par l'association Force Femmes, cet événement était destiné à des femmes de plus de 45 ans sans emploi qui se lancent dans l'entrepreneuriat. Lors de son discours d'ouverture, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a mis en lumière les difficultés éprouvées par les femmes dans ce milieu.

Une centaine de femmes étaient présentes lors de la première journée de ces “Rencontres des entrepreneuses en action”. Cette journée était consacrée à la réflexion et portait sur les thématiques suivantes : “Réussite : osez le sens et l'ambition”, “Entrepreneuriat : les enjeux d'un changement professionnel ”, “Ambition : savoir parler d'argent”. Tandis que les deuxième et troisième journées étaient axées sur le montage et le développement du projet entrepreneurial. Animée par Valérie Pécresse, Véronique Saubot, présidente de Force Femmes, et Clarisse Fageolles, responsable RSE de Coca-cola France, la conférence d'ouverture a eu beaucoup de succès auprès des participantes. « J'ai adoré l'intervention de Valérie Pécresse, car je l'ai trouvée très inspirante. Son discours nous a donné énormément de motivation », témoigne Justine Lambert, fondatrice de la start-up ClassPop.

Trois mots-clés : osez, se lancer et durer

« Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles », annonce Véronique Saubot en ouverture de conférence. La Région Ile-de-France est très engagée en faveur de l'emploi des femmes et de l'entrepreneuriat au féminin, et veut agir concrètement pour booster les femmes franciliennes dans leurs projets.
« J'ai lu un sondage horrible qui dit qu'un quart des femmes dans l'entrepreneuriat doutent de leur capacité à réussir. Il faut agir contre cette autocensure. Il faut faire taire ce manque de confiance et vous donner la rage de vaincre les obstacles », affirme avec fermeté Valérie Pécresse. « La Région veut aider les femmes entrepreneuses. Notre objectif est de vous accompagner dans l'action avec trois mots-clés : osez, se lancer et durer », poursuit la présidente de la Région Ile-de-France.

« Nous avons besoin de rentrer, nous les femmes, dans le monde des codes masculins »

Masculin – féminin : les codes doivent nécessairement être redéfinis. « La Région Ile-de-France encourage les filles à choisir des filières masculines, technologiques et scientifiques. Nous avons constaté, à travers une enquête, que pour les métiers masculins,
les DRH recrutent deux fois moins de femmes. Ce sont donc eux qui reproduisent les clichés des hommes et des femmes », explique Valérie Pécresse. Lors de son discours, la présidente de la Région a donné un exemple flagrant : « Vous proposez un job à un homme, il vous dit merci alors que vous le proposez à une femme elle vous demande si vous êtes sûre qu'elle va en être capable ». Ce manque de confiance en soi est-il un syndrome féminin ? Valérie Pécresse encourage les femmes à se « masculiniser ». « Nous avons besoin de rentrer, nous les femmes, dans le monde des codes masculins. Actuellement, nous travaillons sur le sport féminin. Contrairement aux apparences, le sport féminin est loin d'être anecdotique. Les garçons ont beaucoup plus le sens de l'esprit d'équipe et du commandement », poursuit-elle.

« Il y a une partie de l'espace public dans lequel les femmes ne se retrouvent pas forcément »

Pour Valérie Pécresse, « il y a une partie de l'espace public dans lequel les femmes ne se retrouvent pas forcément. Après 18 h, les femmes n'ont pas forcément leur place dans la rue. Les femmes n'ont pas forcément non plus leur place dans les transports, car elles en ont peur. Enfin, nous n'avons pas notre place dans la vie publique parce que nous avons une double vie, à savoir une vie professionnelle et une vie familiale ».

Selon la présidente de la Région, les femmes doivent
« retrouver un statut » et « une place dans l'espace public ». D'après le secrétariat d'Etat chargé de l'égalité entre les hommes et les femmes et de la lutte contre les discriminations : 40 % des femmes ont renoncé à fréquenter certains lieux publics, suite à des manifestations sexistes, tandis que 25 % d'entre elles âgées de 18 à 29 ans ont peur dans la rue.

L'association Force Femmes

Créée en 2005, Forces Femmes est une association reconnue d'intérêt général, qui a pour vocation de soutenir les femmes de plus de 45 ans dans leurs démarches de recherche d'emploi ou de création d'activité.

Cet accompagnement est entièrement gratuit et délivré par un réseau de 800 experts bénévoles dans 12 antennes sur l'ensemble du territoire : Amiens, Angoulême, Avignon, Bordeaux, Caen, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris et Rennes.

Coca-Cola France soutient activement l'association depuis 10 ans par une collaboration fidèle dans la mise en place d'un mécénat de compétences, à travers notamment l'animation d'ateliers thématiques. L'entreprise apporte son soutien en prenant part à l'ensemble de l'organisation du Prix des entrepreneurs de l'action.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?