AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisValérie Pécresse s'affirme en candidate “de l'autorité et de la sécurité” face à la “gauche laxiste”

Valérie Pécresse s'affirme en candidate “de l'autorité et de la sécurité” face à la “gauche laxiste”

À l'occasion de son meeting de l'entre-deux tours, la candidate de la droite n'a pas ménagé les critiques à l'encontre de ses adversaires et a appelé à la mobilisation des électeurs « républicains ».
Valérie Pécresse s'affirme en candidate “de l'autorité et de la sécurité” face à la “gauche laxiste”

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Avec un DJ set et un groupe de musique en live, l'ambiance était assurée autour de Valérie Pécresse, jeudi 24 juin au Cirque d'Hiver de Paris. La présidente sortante de la région Ile-de-France, candidate à sa réélection sous l'étiquette de son parti Libre !, donnait son dernier meeting avant le second tour des élections régionales du dimanche 27 juin. Plusieurs figures de la droite étaient présentes pour soutenir la candidate, comme que le président du Sénat Gérard Larcher ou Rachida Dati, maire du 7ème arrondissement de Paris. L'ancien ministre de l'Éducation Luc Ferry a également apporté son soutien à la candidate dans une vidéo.

Intertitre : L'union de la gauche vivement critiquée

Valérie Pécresse n'a pas ménagé ses critiques contre ses adversaires, conspuant plusieurs fois l'union de la gauche menée en Ile-de-France par Julien Bayou et soutenue par Europe Écologie Les Verts, Génération·s, le Parti socialiste et La France Insoumise. Elle reproche à cette « gauche laxiste d'avoir perdu sa boussole républicaine en [justifiant] les réunions racisées et en faisant systématiquement le procès de nos forces de l'ordre ». La candidate a également porté de vives critiques au programme des écologistes. « Leur écologie ne fait que taxer alors que nous voulons aider les franciliens à changer leur voiture et leur chaudière. Nous ne voulons pas de fracture sociale écologique, nous voulons au contraire une écologie pour tous », a-t-elle lancé. Elle a assuré vouloir au contraire tenir « le cap l'autorité et de la sécurité » et promouvoir une « écologie des solutions ».

Intertitre : Un appel à la mobilisation des électeurs

Valérie Pécresse a en outre appelé à la mobilisation des « républicains de la droite et du centre » lors du vote de dimanche. « L'élection va se jouer sur un fil, elle va se jouer sur votre mobilisation », a déclaré la candidate qui reste pour l'instant en tête dans les sondages, talonnée de près par l'union de la gauche menée par Julien Bayou.

Quelques commentaires de la candidate sur la politique nationale, notamment sur la décroissance et les zones à défendre (ZAD), auxquelles elle s'oppose, laissent présager une ambition présidentielle. Le nom de Valérie Pécresse est régulièrement évoqué pour mener la droite républicaine lors de l'élection présidentielle de 2022.

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?